.:¤ Venez dans ce monde où magie et guerre surgissent! ¤:.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Dim 20 Mar - 3:54

Marchant seule,entourée d'arbres de toute les grandeurs,ayant comme vêtements des sous-vêtement et une cape qui cachait mon corps presque entièrement,je me promenais sur le dos de mon ami.J'ai seulement 150 ans,dans le corps d'une jolie jeune fille de 7 ans.Bien des choses sont arrivé pendant ces années.La souffrance,la tristesse,la mort et la solitude,c'était tout ce que j'avais vue dans ce monde.Mais jamais j'avais vu quelque chose d'aussi sordide.Il y a 3 mois,j'ai vu,sous mes yeux,un village enflammé,avec tout ces habitants mourir les uns après les autres dans les flammes.Ce spectacle m'avais terrifiée au point ou en se moment,même après trois mois,je ne pouvais toujours plus tenir debout.Me remémorer tout cela me rendais vraiment faible,et surtout triste. J’espérais qu'il y ai au moins un survivant,mais selon les rumeurs qui parcourait les elfes et les marchands des alentours de cette forêt,personne n'avait survécu.Personne ne sait qui a fait ça.Mais pourquoi toute cette violence et cette haine?Comme si ça allait régler les choses...

Cela faisait une semaine que je n'avais vu personne dans la forêt.Je me sentais si seule,si faible et inoffensive sous ma forme humaine,mais les sentiments me submergeais et je pleurais à longueur de journée,ma chevelure orangée autour de ma tête,les oreilles baissées,la queue sous moi et les larmes qui coulaient le long de mon visage.J'avais aucun ami,excepter le loup argenté qui était avec moi depuis ma naissance.Ce village enflammé,les cris de personnes innocentes me rappelais trop de choses du passé.Mon ancien village qui avait été piétiner et brûler par la guerre me manquait beaucoup,malgré tout ce que j'ai subit là-bas.Les personnes qui m'étais chères sont morte,mais je devais oubliée.Ce sentiment de culpabilité serrait mon coeur depuis trop longtemps.Je dois maintenant tournée la page, et vivre ma vie.Sans ami,par exemple,cela m'était impossible.Sans raison de vivre,je ne savais plus quoi faire.Sans personne a aimé,mon coeur était que ténèbres.Que faire?J'en avais pas la moindre idée.

Après 4 heures que repos sur le dos de mon ami,je lui demanda de me déposer pour récupérer quelques pommes dans les arbres.Cette forêt ne manquait pas de ressources.On pouvait y vivre facilement pendant une bonne année.Deux avec de la chance,car le sol pouvait devenir infertile après récolte.Mon pouvoir pouvait,cependant, m'empêcher d'avoir à vivre cela.Et mes griffes me facilitaient la tâche.Après avoir cueilli quelques pommes,je descendit de l'arbre avec agilité à l'idée de manger enfin quelque chose.Ça faisait 3 jours que mon loup et moi avions rien trouvé à manger,et il commençait à devenir affamé.Je lui avait pas encore trouvé de nom,mais cela m'importait peu.Tant qu'il était avec moi,je n'avais pas besoin d'être inquiette.Je déposa les deux plus grosses pommes devant lui et commença à les manger avec appétit.Je pris mon temps pour manger la dizaine de pommes que j'avais.Elles étaient sucrée,et c'est ce que j'aime le plus ici.Tout y était bon.Après une bonne collation,il se coucha devant moi.Je savais ce qu'il voulait,et je pouvais le faire,vu qu'il n'y avait personne aux alentours,car sinon,ils se seraient approché et auraient eu peur.D'une voix chaude et chaleureuse,de loin d'être celle d'une jeune fille,je commença à chanter,en jouant de la harpe,mon seul objet sur moi,une musique que mes parents me chantaient quand s'était possible le soir.

Donna toki de mo omotte iru yo aenai hi mo Everytime I Feel
Ah attaka na te no hira kurumareta Heart&Soul
Hanarezu ni koko ni aru
Nanigenai yasashisa ni meguriau tabi subete wo dakishimetaku naru yo

(de: Be as one par w-ind)

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Dim 20 Mar - 14:19

Marchant seul, dans la forêt ou ma solitude se forge depuis ma toute jeune enfance, cette solitude qui me fait sentir en sécurité. Même avec mon village brulé je retrouvai le katana de mon père et une cape grise qui ne fessait que pendre sur mes épaules dans la forêt, vêtu uniquement d’un bas de kimono. Une douleur, la tristesse de perdre des gens aimés le transperçai et une seule culpabilité lui traversa l’esprit : il avait amené la mort dans son village et tout cela a mes 18 ans. Pour cette raison j’évitais de marcher sur les sentiers de la forêt et j’évitais les elfes de la forêt pour disparaitre de ce monde…


Plusieurs semaines on passé et je vivais dans la forêt sans avoir vu âme qui vive ou qui m’avaient vu une odeur m’attira mon attention, une odeur de loup et deux même! Pourtant aucun loup vie dans cette partie de la forêt pour y vivre. Intrigué par l’odeur de loup je décidai de la suivre. Après 4 heures de traque quelle chose me frappa, même avec deux odeurs de loup je ne voie qu’un loup argenté et une jeune fille couvert d’une cape qui mangeait des pommes. Je me rapprochai pour mieux voir étant dos à la jeune fille et fessant aucun bruit pour ne pas attirer l’attention du loup qui plus proche, je me rendis compte qu’il dormait. A ce moment, une harpe se fit entendre avec une voix qui ne pouvait être celle de la jeune fille, mais qui était bien d’elle fessant fondre mon cœur me rappelant un temps révolu. Une larme coula de mon œil gauche du à ces souvenirs douloureux. À la fin de la musique je décida de partir, mais à mon premier pas je cassa une branche qui produit un bruit très perceptible pour un loup. Je figea et regarda les deux personnages devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Lun 28 Mar - 3:01

En finissant de chanter ma douce mélodie,j'attendis un craquement derrière moi.Je savais qu'il y avait quelqu'un,mais ce que je vis en me retournant me surpris en tout point. Pour la première fois depuis 150 ans,je voyais finalement un hybride, une personne comme moi!Mes pouvoirs me permettais de savoir si il y avait des personnes autour de moi,mais pas ce qu'elles étaient.Alors je fus surprise de voir que ce jeune homme,en comparant l'âge physique,était lui aussi hybride.Mais son coeur était que tristesse et solitude,ce qui me rendait également triste.J'ai beau aimé seulement les filles,cela ne m'empêchais tout de même pas d'avoir un ami "humain" pour une fois.Il avait aussi autre chose de spéciale,mais je pouvais pas savoir ce que c'était.Mon pouvoir ne me le permettais pas.Je voulais le connaître à coup sure,et savoir ce qui causait cette grande tristesse.

Je me leva,de façon à ne pas montrer mon corps presque nu,ayant qu'un sous-vêtement sous ma cape,puis déposa doucement ma harpe pour le rejoindre avec un joli sourire au visage.On pouvait facilement croire que j'étais qu'une fillette,mais les apparences sont trompeuses.Avec grâce,je tendis ma main vers celui qui s'était approché sans raison.Il avait peut-être peur,qui sait.Mais avoir une relation d'amitié pouvait l'aider,et moi aussi.Quelque chose me disait qu'il avait rapport avec l'histoire de ce village enflammé.Une autre bonne raison pour en savoir plus sur ce jeune adulte.J'essuya avec délicatesse la larme qui laissait une petite ligne brillante sur son visage,et avec une voix joyeuse,telle une petite fille,pour ne pas éveiller trop de soupçons,je dis.

Tu sais,tu aurais pu te montrer,je t'attendais de toute façon.Je savais depuis un petit moment que tu étais là.Nous ne sommes pas des monstres tu sais.Aller,viens t'assoir avec moi et dis-moi ce qui va pas.Et tu n'est pas obligé de me le dire,je sais que tu es un hybride.Savais-tu que deux hybride pouvaient se reconnaître en se regardant?

Après avoir fini de parler,je mis doucement ma main dans la sienne et commença à tirer doucement pour qu'il puisse me suivre.Étrangement,lorsque le contacte se fit,mon coeur commença à battre plus vite,sans raison.Peut-être que je pouvais aimé autre chose que les filles,après tout.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Lun 28 Mar - 19:52

Ce que je vis me surpris, la personne devant moi ne sursota pas, au contraire elle senbla savoir que j'êtais là. Mon corps ne voulait plus bouger, une partie de mon corps voulait rester avec elle, alors que autre ne voulait pas, il voulait que je disparais. Elle se tourna et pour une raison que j'iniore elle ne cria pas, aucune peur ne se manifestait sur son visage on ne voyait que de la surprise, comme çi elle attendait quelqu'un d'autre ou quelque chose d'autre que moi içi. Son visage me disait qu'elle était triste à cause de la larme qui coulait. Même çi son apparence physique me disais qu'elle avait environ 7 ans, une voix me disait que non elle ne l'était pas.

Cette jeune fille se leva de manière a ne pas montrer son corps que soit elle avait honte de ce qu'elle portait ou ne portait rien sur elle. Déposait sa harpe sur le sol elle vint vers moi avec un sourire et avec grâce elle tentit une main vers moi qui j'aurais prit si la situation n'aurait pas été aussi étrange. Elle senblait voulloir devenir ami avec moi et l'idée me parut bien pour une fois en avoir un, même si elle est une jeune fille, mais quelque chose me dérangais, son regard, elle semblait savoir d'ou je venais et mon histoire. Elle s'essuya la larme sur la joue et une voix de petite fille sortit au lieu de celle qu'elle a chantée.

- Tu sais,tu aurais pu te montrer,je t'attendais de toute façon.Je savais depuis un petit moment que tu étais là.Nous ne sommes pas des monstres, tu sais.Aller,viens t'assoir avec moi et dis-moi ce qui va pas.Et tu n'est pas obligé de me le dire,je sais que tu es un hybride.Savais-tu que deux hybrides pouvaient se reconnaître en se regardant?

À ses mots, ses mots dit avec une voix si jeune, si pur que ma peur et ma méfiance s'envola. Des hybrides elle dit,alors voilà d'ou vient l'odeur de louve que je sentais. Elle prit ma main et je m'assie devant elle.

-Des hybrides tu dis? Cela doit etre rare que l'on nous nomme comme sa? Mais j'oublie les bonnes manières, je m'appele Kiba Werewolf, mais Kiba serait mieux. De ce qui est de ce qui va pas tu semble déjà le savoir pour m'attendre même si j'en doute? Il a une seule raison pour que tu m'attent dans cette forêt, les elfes veullent que je vienne avec eux, ou j'ai tort?

À ces mots, un regard de tristesse était présent, une larme coula et je regarda le loup si paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mar 29 Mar - 2:11

Des hybrides tu dis? Cela doit être rare que l'on nous nomme comme ça? Mais j'oublie les bonnes manières, je m'appele Kiba Werewolf, mais Kiba serait mieux. De ce qui est de ce qui va pas,tu semble déjà le savoir pour m'attendre même si j'en doute? Il a une seule raison pour que tu m'attends dans cette forêt, les elfes veulent que je vienne avec eux, ou j'ai tord?

Comme je l'espérais,sa voix était chaude,mais remplit de tristesse.Mon coeur n'arrêtait pas de battre de plus en plus fort,et de plus en plus vite aussi.Maintenant,je connaissais maintenant son nom,mais je lui avait pas dit le miens.Il fallait que je me présente aussi.Mais le regarder,la sensation de sa main dans la mienne me paralysais.Je pouvais sentir mon visage devenir un peu plus rouge.J'étais heureuse de le voir s'assoir devant moi.Au moins,depuis qu'il m'avait entendu lui parler,il n'avait plus peur et sa méfiance avait disparut.Il m'avait posé beaucoup de questions en peu de temps,alors je devais lui répondre.Il regarda mon ami,couché sur le sol,et je vis une autre larme coulé dans son regard triste.J'aimais pas voir des personnes pleurées.Cela me rendait triste à mon tour.Je me leva rapidement pour m'assoir sur ses genous en l'entourant à la taille avec mes jambes et j'essuya encore une larme sur son visage,oubliant totalement ma cape qui vola autour de moi,révelant une parie du haut de mon corps.

Il est mignon,n'est-ce pas?C'est mon meileur ami.Je me présente, Horo La Sage,mais appele-moi Horo.De ce qui est de notre nom "hybride",c'est comme ça qu'on nous appele.C'est notre race.En fais,je savais que tu étais là depuis peu,alors cela n'a aucun rapport avec les elfes.Je ne sais rien à propos de toi,Kiba,mais j'aimerais bien te connaître.

La seule question qui me restait à répondre avait rapport avec CE village.Alors mes sens m'avaient pas trompé,il avait un rapport avec tout ça.Je ne voulais pas y répondre,mais je devais tout lui dire.Il voulait le savoir,et c'était normal.Il devait peut-être en faire partit.Avec un peu de courage et replaçant ma cape autour de moi,je pris une respiration.

Et à propos de ce qui va pas,je sais de quoi tu veux parler.Ce village qui a brulé il y a 3 mois,c'est ça?Et ma mélodie t'as rendu triste parce qu'elle te faisait pensé à ton ancien village,pas vrai?

Je sentais quelque chose de lourd dans l'air.La tristesse se faisait sentir.Et à voir comment il était,il allait probablement pleurer,et pour moi,je ne voulais pas le voir comme ça.J'avais vu oculer trop de larmes et ressentie trop de fois la tristesse pour vouloir la revoir encore une fois.Je le pris dans mes bras et le serra contre moi.Je devenais encore plus rouge,mais je n'en fis pas attention.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mar 29 Mar - 20:16

Alors que ma larme coulait, je sentis du mouvement et ce que je vis me coupa le souffle: elle s'assis sur mes genous les jambes autours de ma taille, me coupant un peu le souffle et je vis pourquoi elle portait et se recouvrait de la cape elle portait rien d'autre sur elle à en juger de ma vue. Je mis ma tête derrière son dos, sentant mes joues devenir en feu, mais quelle sensation je ressens en ce moment? Une question à oublier pour le moment.

Il est mignon,n'est-ce pas?C'est mon meileur ami.Je me présente, Horo La Sage,mais appele-moi Horo.De ce qui est de notre nom "hybride",c'est comme ça qu'on nous appele.C'est notre race.En fais,je savais que tu étais là depuis peu,alors cela n'a aucun rapport avec les elfes.Je ne sais rien à propos de toi,Kiba,mais j'aimerais bien te connaître.

Un momoent de silence se produit, un silence lourd, un silence plus lourd que dans la forêt et dans ce silence, une sensation que je resentait, un battement de coeur qui n'était pas le mien, mais celui d'Horo et un battement très rapide.

Et à propos de ce qui va pas,je sais de quoi tu veux parler.Ce village qui a brulé il y a 3 mois,c'est ça?Et ma mélodie t'as rendu triste parce qu'elle te faisait pensé à ton ancien village,pas vrai?

À ce moment l'air devint plus lourd, une paine se fit sentir, mon coeur se renplit de tristesse. CE village, MON VILLAGE détruit par qui, pour quoi? Des questions et aucunes réponces. Ma mâchoire se colla au dos d'Horo et une tristesse m'envahis. Horo me serra encore plus fort. Mes larmes coulèrent de mes yeux et je la serra à mon tour dans mes bras, sentant la chaleur de som corps. À ce moment des petits éclairs bleues apparuent sortant de mes mains et ne plaisèrent pas Horo, ni son ami. Quelles secondes plus tard, lorsque j'ouvris les yeux, les éclairs disparus et ma tristesse aussi.

- Ce village que tu as vus brulé... c'était mon village, Horo. Ta mélodie qui ma rendu triste n'ais pas parce qu'elle me rappelait mon village, mais les personnes qui m'aimaient comme je suis. Et des survivants, il en a ou non?

À ces mots mes mains prirent les épaules d'horo et l'éloigner( avec force ) pour la regarder dans les yeux. Après ces mots, il se coucha sur le dos, regarda le ciel bleu pur et ferma les yeux avec un air en paix ou calme. Des paroles sortirent comme s'il était des pensées d'une voix calme.

- Si ton meileur ami est mignon, non. C'est juste qu'il est si paisible avec toi, j'aimerait bien étre aussi paisible que lui, au moins dans ma tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mer 30 Mar - 0:30

Je sentais l'air devenir encore plus lourd,plein de tristesse.Je me sentais bien avec lui,comme chez mes parents,avant.Je le serra plus fort,et il me serra aussi.J'avais commencé à reprendre des couleurs,mais maintenant,je devenais encore plus rouge qu'avant.Puis soudainement,je senties des éclairs dans mon dos,mais sans vraiment me toucher.Alors c'est ça qu'il avait de spécial,excepté qu'il était hybride.Il pouvait utiliser l'électricité.J'avais vu beaucoup de personne avoir ce genre de pouvoir,mais pourquoi moi j'ai rien?Cette question pouvait rester de côté.Je m'aimais comme j'étais,et c'est ça qui comptait.Mon ami,qui dormait depuis un moment,se réveilla aussitôt.Il sentait du danger et il voulait pas qu'il m'arrive quelque chose.Voyant les éclairs disparaître,il se recoucha.Il avait bien le droit de se reposer,après quatre jours de marche.Je sentais ses larmes coulé doucement de ses joues sur ma cape,et je me sentais si inutile dans ces cas-là.

Ce village que tu as vus brulé... c'était mon village, Horo. Ta mélodie qui ma rendu triste n'ais pas parce qu'elle me rappelait mon village, mais les personnes qui m'aimaient comme je suis. Et des survivants, il en a ou non?

Je le savais depuis un moment,mais il venait de confirmer ce que je craignais,et aussi la cause de sa tristesse.Il habitait ce village,et maintenant qu'il avait pris feu,il avait plus personne à ces côtés.Je savais ce qu'il ressentait,car je l'avais également vécue.La perte de mes parents,mes amis auquel je tenais plus que tout ainsi que tout le monde étaient mort,disparut à jamais.Ma mélodie lui avait fais les mêmes effets qu'elle faisait à moi.Elle me faisait penser à mes parents et à mes amis.Mais au moins,beaucoup de personnes tenaient à lui,qui n'était pas le cas avec moi.J'étais ignorée et détestée par presque tout mon village.J'avais une famille et trois amies, rien de plus.Il était plus chanceux que moi,et sa tristesse plus grande.Et les survivants,je ne voulais pas répondre à cette question,car je voulais pas le voir pleurer.Mais il restait de l'espoir parce qu'avant d'entrer dans cette forêt,plusieurs personnes,principalement des marchants qui voyageaient à travers le monde,disaient que les gardes avaient trouvé des personnes encore vivantes sous les décombres.Le plus étrange,c'est qu'ils arrêtaient pas de prononcer "Kiba,Kiba...".Voilà pourquoi son nom me disait quelque chose!Je voulais pas le dire aux personnes non concernées,mais c'était le principal intéresser,alors il devait le savoir.Maintenant,j'avais plus peur de lui dire.Il me repoussa fortement par les épaules,sans me faire mal,puis me regarda dans mes yeux rouges.Il s'allongea par après sur le dos,ferma les yeux et dit d'une voix calme.

Si ton meileur ami est mignon, non. C'est juste qu'il est si paisible avec toi, j'aimerait bien étre aussi paisible que lui, au moins dans ma tête.

Une chose était sur,mon ami allait lui répondre,et j'allais tout entendre.Il détestait qu'on parle de lui sans sa présence.D'une voix bien plus grave,tel un adulte,il répondit à sa phrase.

*Tu as beau dire que je suis paisible,mais essaie de marcher quatre jours sans repos pour trouver de la nourriture avec une jolie fille comme Horo.Tu m'en dira tant.C'est quelque chose une louve comme elle.Et elle aussi elle n'est pas si paisible que tu crois.*

Je souris à ce compliment,mais fis rien de sa dernière remarque.Je voulais pouvoir y donner ce qu'il voulait,mais je savais pas comment y arriver.Mais je pouvais au moins lui retirer tout ce poid sur ses épaules.Je fis deux entailles,aux endroits exactes sur ma cape,passa mes bras à travers,ce qui me faisait une veste qui cachait tout mon corps et je m'allongea sur lui,déposant de chaque côté de sa tête.Cela me permettais de placer mon visage directement au-dessus du sien.Avec une jolie voix,et avec une haleine de pommes sucrée,je répondis à sa question

Je peux t'enlever tout ce poid en te confirmant,et ce qui me rend heureuse,qu'il y a des survivants de ton village et qu'ils arrêtaient pas de dire ton nom.Mais aujourd'hui,ils se sont séparé partout dans le monde,Kiba.

J'essuya ses larmes sur son visage,espérant voir un sourire.Mon coeur battait toujours fort,et je pouvais le sentir.Mon visage était quand même proche de celui de Kiba.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mer 30 Mar - 21:38

Une voix grave et ''supérieur'' se fit entendre provenant du loup d'Horo me fesant sourire, pour une fois qu'il parle.

*Tu as beau dire que je suis paisible,mais essaie de marcher quatre jours sans repos pour trouver de la nourriture avec une jolie fille comme Horo.Tu m'en dira tant.C'est quelque chose une louve comme elle.Et elle aussi elle n'est pas si paisible que tu crois.*

Je ne pus ne pas rire intérieurment a propos de marcher quatre jours sans repos, mais bon se n'était pas le plus important, je pouvait sentir de la jalousie venant d'Horo et pour quelle raison, je ne pus le savoir. Quelle est la chose qu'elle voullait ou que j'avais, qui sait. Deux déchirures se firent entendre, des déchirures de tissu... d'une cape! Deux mains se posèrent de chaque côté de ma tête et je pouvais sentir sa respiration profonde sur ma fourrure, ce qui me donna des frisons. Une voix paisible d'enfant et une bonne odeur de pommes sucrée me parvenant au nez.

Je peux t'enlever tout ce poid en te confirmant,et ce qui me rend heureuse,qu'il y a des survivants de ton village et qu'ils arrêtaient pas de dire ton nom.Mais aujourd'hui,ils se sont séparé partout dans le monde,Kiba.

Ses mains éssuyèrent les larmes qui avaient coulées plus tôt et je souris. je ne souriais pas à cause seulement qu'ils avaient des survivants, mais aussi du fait qu'ils ont été sauvés, l'espoir pouvait finilement renaître de nouveau dans mon monde et dans mon coeur. Un question restait tout de même en suspent: ils me cherchaient pour quoi? Il avait une seule façon de la savoir, mais que va penser Horo et que fesant-t-elle dans la forêt premièrement? Elle savait qui j'était et d'ou je vien, mais moi je ne savais rien d'elle sauf son nom. Des soupçons commençaient à naître sur elle et ses intentions... de séduction et autre. C'est quelque chose une louve comme elle, que voulait il dit par là. Une seule manière de le savoir, j'ouvris les yeux avec un regard sans émotion et plein de soupçon. D'une voix frôlant celle de donner un ordre comme un père dit à son enfant quoi faire, je dit.

- Horo tu sais tout sur moi et d'ou je vien, mais moi je ne sais rien de toi et d'ou tu vien? De plus, tu est seule dans cette forêt sans rien sur toi et tu est avec ce loup, que tu nomme ami et s'il a un nom, je ne le connais pas. Tu me parle de survivant de mon village que l'odeur de la mort et du sang a caché et j'espère que se soit vrai, pour eux, qui de plus deux seules persones ne se sont intérèsés de moi jusqu'à, il semblerait, la destruction du village. Je veux bien te croire Horo, mais tu ne dit rien de toi et s'ils me chercheraient vraiment, ils me chercheraient dans la forêt puisqu'ils savent que c'est la seule place ou je me trouve depuis mes 5 ans. Je veux bien t'aider Horo pour que tu ne porte plus cette cape pour te couvrir, mais pour cela il faudrait que l'on aillent dans un village et me dire pourquoi tu est tout à coup jaloue de moi, qu'est-ce que j'ais de spécial pour sa. Ah et en passant, le loup, quatre jours c'est rien en comparer de deux semaines en ne dormant pas et en mangant d'une fois par semaine.

Son regard passa de froid à honteux, mais resta en alerte pour voire la réaction des deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mar 10 Mai - 20:41

Horo tu sais tout sur moi et d'ou je vien, mais moi je ne sais rien de toi et d'ou tu vien? De plus, tu est seule dans cette forêt sans rien sur toi et tu est avec ce loup, que tu nomme ami et s'il a un nom, je ne le connais pas. Tu me parle de survivant de mon village que l'odeur de la mort et du sang a caché et j'espère que se soit vrai, pour eux, qui de plus deux seules persones ne se sont intérèsés de moi jusqu'à, il semblerait, la destruction du village. Je veux bien te croire Horo, mais tu ne dit rien de toi et s'ils me chercheraient vraiment, ils me chercheraient dans la forêt puisqu'ils savent que c'est la seule place ou je me trouve depuis mes 5 ans. Je veux bien t'aider Horo pour que tu ne porte plus cette cape pour te couvrir, mais pour cela il faudrait que l'on aillent dans un village et me dire pourquoi tu est tout à coup jaloue de moi, qu'est-ce que j'ais de spécial pour sa. Ah et en passant, le loup, quatre jours c'est rien en comparer de deux semaines en ne dormant pas et en mangant d'une fois par semaine.

J'avais écouté ce qu'il avait à dire mais je pouvais très facilement ressentir son doute et ses pensées puisque nous étions de la même ''race''.J'eus une seule réaction,je soupira.Je soupira parce qu'il ne comprennait pas la situation,et ça me décourageais.Je connaissais rien de lui,en fait.Je savais ce que mes sens me disaient.Et normale qu'il ne sache rien de moi,il ne m'a même pas poser de question!Je me déplaça à côté de lui en soupirant sans faire attention à son bras gauche,que j'accrocha doucement au passage.Il était encore jeune,ça se voyait facilement...Jeune comparé à moi.Il voulait m'aider à ceci,à cela mais il ne pouvait pas le faire bien sur.Je me mis sur le dos,ma tête sur mon ami loup,laissant ma cape me glisser sur le corps.Je pris une grande inspiration puis m'adressa à Kiba d'une voix plus autoritaire et froide que la sienne.

Pour commencer,je ne sais que ce que mes sens m'ont appris,donc pas grand chose je dirais,puis tu devrais être plus poli envers les personnes plus vieilles que toi.Et normal que tu ne saches rien de moi,tu ne poses aucune question.Secundo,au lieu de te réjouir de savoir qu'il y a des survivants,tu poses des questions,ce que je peux comprendre,mais tu n'a pas l'air de saisir la situation dans laquelle tu te trouves.Puis également,je ne dis rien sans avoir été vérifier par moi-même,donc tu ne devrais pas douter.Pourquoi il ne te cherche pas?J'en sais rien,peux-être qu'ils te croient mort,qui sait.M'aider à trouver des vêtements est bien gentil de ta part,mais je pense pas que tu le puisse car j'aime pas vraiment en porter,mais j'ai des goûts particuliers,donc tu pourrais peux-être m'aider à trouver ce que j'aime.Aussi,je ne suis pas vraiment jalouse de toi,juste que je trouve injuste que toi,un jeune hybride sans expérience, ailles des pouvoirs alors que moi j'ai presque rien.Et lorsqu'il parle,ne répond pas,il déteste ça

Au moment où je finis ma phrase,mon ami se coucha sur moi,la tête sur mes genous,que je mis à caresser instantanément.Mon coeur battait moins fort qu'avant,mais je ne pouvais arrêter de penser à un avenir entre Kiba et moi.Qu'est-ce qui me prennait tout d'un coup?Je ne savais pas,car les garçons ne m'avaient jamais intéresser avant.Peut-être que c'etait une bonne chose.Soudain,mon ami répondit à Kiba par un long,très long soupir.Il faisait ça à chaque fois qu'il n'appréciait pas une personne ou qu'il allait dormir.Il tomba endormit avant que Kiba puisse répondre.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Mer 11 Mai - 20:18

Rien de ce que j'avais vu et vécu depuis que j'étais néé, n'aurai pu me préparer à ce qu'Horo me répondit et comment elle me le dit. Une voix qui me glaça le sang et me donnais juste un seul goût, de fuire de cette voix. Une petite fille avec une voix de cette force de caractère qui me confirma certains soupçons sur elle, mais pas de la manière que je m'attendais. Le goût de fuir étais en moi, mais mon corps ne voulait pas bouger comme s'il savait qu'il fallait que je reste là pour en savoir plus sur moi et mes origines. Ce que Horo dit me surpris très fortement. De un, elle resend des choses, de deux elle est plus vieille que moi... euhh plus vieille, elle a 8 ans, quoi qu'avec la voix je devrais mieux douter de ce que je vois d'elle et de son apparence. Oui, elle a raison, je n'ais pas possé de question sur elle, que je peux parler sans réfléchir des fois.

Me réjouir qu'il a des survivants, non merçi, les seules personnes que je me serais réjouir sont mort, alors à quoi bon. Je ne sais pas dans quelle situation je me trouve? Elle me croit idiot ou quoi? Ils doivent me chercher parce qu'ils doivent me croirent responsable de la destruction du village et rien d'autre, alors ne pas savoir dans quelle situation je suis, oui je le sais. S'il me croit mort, je ne suis pas sûr de ce point. Elle n'aime pas les vètements, sauf qu'elle a des goûts particuliers, à la bonheur toutes les femelles le disent, alors quoi? Elle se croit différente à cause qu'elle est hybride, non mais? De plus, je lui est proposé mon aide, il me semble, non?

Et qui plus est, j'ai des pouvoirs... euh QUOI? Des pouvoirs, j'ai des quoi? À la mention que j'avais des pouvoirs, je ne peux ne pas bloquer sur les mots qu'Horo venait de prononcer. Des pouvoirs... les pouvoirs que ma mère dissait que j'avais grâce à mon sang, ces pouvoirs qui viennent de mon sang de dragon. Ils... ils ne s'étaient jamais manifestés avant, alors pourquoi là, pourquoi quand je n'ais plus personne pour les apprendre ou je dois les maitriser seul? Aux mots d'Horo une ombre planait autour de moi, une ombre de culpabilitée, une ombre de remords. Je ne prêtais plus l'attention sur Horo ou sur son loup, mes pensées me déprimaient, ils me tuaient de l'intérieur, j'aurais dû me faire tuer dans la destruction de mon village et la froideur des paroles d'Horo me confirma ce que tout le monde devaient penser de moi que je suis un monstre.

La nuit arrivait et je déssida de dormir dans l'arbre qu'on était en dessus. Grimpant dans l'arbre avec agilité, je m'étendis sur une branche assez grosse pour pas qu'elle brisse sous mon poids et me demanda une seuls chose: le pouvoir, c'est bien celui de la foudre qu'elle parle ou non? À quoi bon demander à Horo si s'était celui-là qu'elle a vus? Un long silence s'installa d'ou je pesais le pour et le contre et une seule chose était sûre, je devais savoir, mais comment faire avec un... une chose comme elle? Qui est-ce qu'elle est? Toutes ces questions qui me tourmantes, qui m'empèche de trouver la paix en moi. Je dois les posser et le temps n'ait plus de ce questionner sur oui ou non. D'une voix calme et réfléchie, je dit.

- Horo, tu as raison sur certains points, mais pas tous. Premièrement, oui je n'ai pas possé des questions sur toi et tu es plus vieille que moi, ton apparence ma trompé, pardonne moi. Cependant, je sais dans quelle situation je me trouve et je pense bien savoir pourquoi il ne me cherche pas, mais je voulais l'entendre de vive voix. De plus, me réjouir pour des personnes qui m'ont fait sentir que je n'étais qu'un monstre, (un long soupir) à quoi bon, mais ce que j'aimerais savoir le plus en ce moment est si tu à vus de la foudre sortir de moi et en savoir plus sur toi,Horo, si tu le veux?

Une chose me disait que je n'aurais pas de réponce pour la deuxième question avec ce que j'avais fait, mais bon, à quoi bon tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Sam 21 Mai - 15:57

Après ma vive révélation,je pouvais très bien voir qu'il voulait déguerpir,partir pour de bon.Il avait peur,peur de moi.Ça me surprenais tout autant.C'était la première fois que je voyais quelqu'un dans cet état de panique.Mais au moins cela me permettais de confirmer une chose.J'avais touché un point sensible,et c'était ce que je voulais.Il devait réfléchir à se qu'il venait de se passer,à ce que je venais de dire.Il doutait,ça se voyait bien.Il ne savait pas qu'il avait des pouvoirs,du moins il ne s'était jamais manifester avant,sinon,mon ami ne les auraient pas vu.Et surtout,il devait douter particulièrement de lui-même.Il était troublé par mes mots. J'ai un esprit logique,ce qui me permettais de savoir certaine chose que d'autre y aurait même pas penser,de poser les bonnes questions au bon moment.

La nuit arrivait,et pour le bien de nous trois,il fallait se reposer,se remettre des émotions d'aujourd'hui.Kiba avait décider de dormir dans l'arbre apparemment,en le voyant le grimper.Je savais pas pourquoi,mais c'était pas nécessaire de le savoir.D'une voix calme,il m'interpella.

Horo, tu as raison sur certains points, mais pas tous. Premièrement, oui je n'ai pas possé des questions sur toi et tu es plus vieille que moi, ton apparence ma trompé, pardonne moi. Cependant, je sais dans quelle situation je me trouve et je pense bien savoir pourquoi il ne me cherche pas, mais je voulais l'entendre de vive voix. De plus, me réjouir pour des personnes qui m'ont fait sentir que je n'étais qu'un monstre, (un long soupir) à quoi bon, mais ce que j'aimerais savoir le plus en ce moment est si tu à vus de la foudre sortir de moi et en savoir plus sur toi,Horo, si tu le veux?

Je m'attendais bien à entendre ces questions un jour.Mais dire qu'il connaissait la situation dans lequel nous nous trouvions,je le croyais pas.Je parlais pas des survivants ou autre,mais bien de se qu'il se passait dans le monde,c'était bien différent,mais l'alarmer n'arrangerais pas les choses.Pour lui répondre,il faudrait que je sois à côté de lui,alors au lieu de grimper,je sauta tout bonnement sur la même branche,qui ne craqua et bougea point et m'assis,laissant mes jambes pendre à la droite de la branche.Avec une voix douce,je lui répondit.

Pour bien te répondre,je ne sais rien de ton passé,alors savoir qu'il te prenait pour un monstre m'attriste un peu.Pour moi tu es loin d'être un monstre,juste une personne comme les autres qui a des différences comme moi.Je sais pas si tu voulait parler de ton passé,mais partager ça me fais du bien,Savoir que je suis pas la seule à avoir un malheureux passé m'aide un peu à supporter.Si j'ai vu tes éclairs,non,mais si mon ami les a vues,oui,de là que je sais que tu es des pouvoirs que moi j'ai pas,et vice-versa.Pour la deuxième question,et bien,c'est dur à répondre,car ce qui s'est passé est pire que toi.Je suis née dans un village,dans le nord,et excepté mes parents,tout le monde m'ignoraient et m'haïssaient au point de me faire du mal.Mais je vis depuis longtemps,alors j'ai vu mon village,mourrir peu à peu,créant une coupure de plus en plus profonde,J'ai tout vue,et aujourd'hui,je ne m'en suis toujours pas remise.

Je me retourna vers lui,laissant mes larmes couler lentement,et montra ma cicatrice sur mon bras gauche.Une longue coupure sur le dessus de l'avant-bras y était présente.Pleurant doucement,je descendis de l'arbre,et alla me réconforter auprès de mon ami,entre ses pattes et y pleura silencieusement.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   Dim 29 Mai - 10:51

Qu'est ce que je fais, moi là? Je lui pose une question et je me trouve dans l'arbre. Elle ne me répondera jamais si je reste là moi, je devrais descendre de l'arbre... non je n'aurai pas besoin. Elle vient de sauter de combien de mètre là... de 5 mètres facile... et pourquoi je me pose toujours des questions sur cette louve là. La voix douce d'horo se fit entendre.

-Pour bien te répondre, je ne sais rien de ton passé, alors savoir qu'il te prenait pour un monstre m'attriste un peu.Pour moi tu es loin d'être un monstre, juste une personne comme les autres qui a des différences comme moi. Je sais pas si tu voulait parler de ton passé, mais partager ça me fais du bien, Savoir que je suis pas la seule à avoir un malheureux passé m'aide un peu à supporter. Si j'ai vu tes éclairs, non, mais si mon ami les a vues,oui,de là que je sais que tu es des pouvoirs que moi j'ai pas, et vice-versa. Pour la deuxième question, et bien, c'est dur à répondre, car ce qui s'est passé est pire que toi. Je suis née dans un village, dans le nord, et excepté mes parents, tout le monde m'ignoraient et m'haïssaient au point de me faire du mal. Mais je vis depuis longtemps, alors j'ai vu mon village, mourrir peu à peu, créant une coupure de plus en plus profonde, J'ai tout vue, et aujourd'hui, je ne m'en suis toujours pas remise.

Son visage se tourna vers moi, larmes aux yeux, me brisant le coeur. Une longue cicatrice se trouva sur son avant-bras. Je ne peux dire si j'étais paralysé par ce que je voyais ou c'était à cause de la haine qui me gelais,... même s'ils étaient mort. Horo descendit de l'arbre pleurant silencieusement, mais je pouvais tout de même entendre sa respiration saccadée par ses pleures. Une rage en moi ce qui me fit bouillir mon sang, une seule chose me passa par le tête : je donnerais la mort à tous eux qui la fera pleurer quand je serais là et si cette personne serais moi,... je partirais à jamais. Malheureusement, la réalité me rattrapa, je ne pouvais pas rester près d'elle, je devais partir, ce pouvoir, je devais apprendre à le maitriser. Que faire, rester avec elle ou partir sans lui dire ou encore partir en lui dissent la vériter sur le pouvoir que j'ai dans mes veines. La nuit était avancée, il devait être minuit et la pleine lune était au dessus de nous, dans ces rayons lunaires qui nous éclairaient quand je sortis de mes pensées par un bruit de mouvement, après quelle instant, je me rendis compte que le bruit venait de la route plus loin d'ou nous nous tenions Je n'aurais jamais dû me montrer, même si celà m'a prouvé quelque chose. Je sauta en bas de l'arbre, fit tomber une bourse à ma ceinture et dis d'une voix douce.

- Horo, je t'ais promis de te donner un coup de main, mais je ne peux t'aider plus que sa. Je ne peux rester plus lointemps près de toi sans te mettre en danger par mon pouvoir.

Un soupir se fit entendre, j'aimerais dire plus à Horo, mais plus je reste au près d'elle plus, le danger lui est présent et je ne voulais pas la blesser par accident.

-Tu dois me prendre pour un monstre pour ce que je te fais, mais sa me dérange plus, tu m'as fais voir qu'il avait de la bonté dans ce monde et tu m'as libéré de mes pensées qui m'auraient fait faire une erreur impardonnable. Au revoir, Horo, peut être nous nous reverrons, qui sais?

Je mis ma cape sur le dos, me couvrant tout mon corps et partir dans la noirceur de la forêt, disparissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite surprenante,Kiba et Horo(passé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite de la cathédrale
» Visite virtuelle du "USS Pampanito"
» Passé sombre.
» Quand le passé nous tien...
» Visite sur le pont-levis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des élémentaires :: Hilly Earth :: Les Fôrets-
Sauter vers: