.:¤ Venez dans ce monde où magie et guerre surgissent! ¤:.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 29 Fév - 20:25

Marchant dans la direction que mon instinct me dictais où aller, Iliya alla sur le sommet de ma tête pour si étendre, quand je posa ma question en animal, d'où elle réagit rapidement en la relevant. La réponse d'Iliya se fit vite entendre me répondant qu'elle comprenait l'animal, mais me laissa perplexe sur ces facultés à lire les pensées des autres. Je ne commenta pas pour lui laisser du temps pour voir si elle allait comprendre le sens de la question que je lui avait posé. Iliya se trouvait toujours sur ma tête et je pus la sentir rire sans l'entendre par les mouvements de son corps. J'allais poser une question à Iliya quand elle me demanda de me diriger un peu plus vers la gauche ce que je fit me demandant pourquoi elle voulait aller par là.

Me dirigeant dans la direction qu'Iliya m'avait donné, je me demandais plusieurs chose sur cette apparence et sur ce qu'elle avait bien peut lire et si elle savait regarder les souvenirs et avait vus les miens quand ils m'avaient passées dans ma tête. J'entendais Iliya rire pour une raison que je ne pouvais pas comprendre, qu'est-ce qui était drôle? Je sentais Iliya retourner sur mon dos et sauter, ce qui me dérangeais un peu, mais à la fois semblait me gratter le dos et j'apprécia cela. Je savais que cela je ne devais pas le dire à une certaine louve qui allait me faire manger des loups dans la face, mais mieux ne valais pas trop y penser.

- Hmmmm (Si je contrôle un élément, je le contrôle toujours sous cette forme, non ?)

Une autre question me tourmentais, mais je n'arrivais pas à la poser. Je me demandais si elle avait vus mes pensées sur ma jeunesse. J' avais une chance de finalement savoir des chose sur mon passer, comme qui avait détruit mon village, pourquoi ils l'avaient fait et s'ils étaient toujours vivant et comme mes parent même s'il y avait aucun espoir. J'avait eu une soif de connaissance durent ses 482 ans, comme de la magie, mais à chaque fois sur ce sujet je bloquais sur mon propre passer. Je ne peux me retenir de pousser un rire intérieur, ce qu'Iliya pouvais ressentir. Devais je le savoir un jours où ce devait être un secret pour toujours? Une odeur ou plusieurs odeurs me sortis de mes pensées et je me demandais où Iliya me menais.

- Hmmm ( Où est-ce que l'on vas?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mar 6 Mar - 12:15

Elle finit par se rouler en boule sur le dos de Kiba, relevant la tête pour regarder où ils allaient.

Ki ki, kii ki kii kiiiki ki kiiikii kiik ki kikiki, ki kiiikik ki kiiikikiki. (Bien sûr, c'est ce à quoi servent les symboles sur ton pelage, à garder ton identité.)

Elle sentit à nouveau, ils allaient toujours dans la même direction. En fait, bien qu'Iliya gardait toujours ses pouvoir et ce peu importe la situation, elle utilisait que très rarement son pouvoir de télépathie. Sa raison étant que, souvent, le passé des gens étaient emplis de chose atroces et Iliya quand elle regardait les souvenirs, elle les vivaient à l'image du souvenir. Si en temps normal elle n'avait pas peur des roses, mais que dans le souvenir de quelqu'un la rose était effrayante, elle aurait aussi peur que la personne.

Alors elle utilisait ce pouvoir seulement pour communiquer des messages, ou lorsqu'on le lui demandait. Sinon, elle lisait les pensées immédiate de la personne, mais ça lui enlevait tout le plaisir de tenter de connaître une personne... N'était-ce pas pour ça que les gens parlaient à d'autre? Apprendre à les connaître, savoir lire leur pensée sans avoir à utiliser un pouvoir quelconque?

Et même si elle aurait lue les souvenirs de Kiba, elle ne lui en ferait pas part, car c'était son intimité à lui, la choses la plus personnelle en lui ne l'était plus. S'il avait le désir de lui demander quelque chose, il fallait qu'il le lui demande, sans quoi elle laisserais le libre arbitre à Kiba, car son devoir n'était pas de contrôler les autres, mais les guider.

Kii kikii kiiki ki ki kiiiiki. (Nous allons près de la côte.)

Elle fit une pause. Elle ressentie alors le loup soupirer. Elle se redressa et s'avança vers sa tête.


Kikii ki kiikii k'i kii ki kii'ii kikik... Kiiii-ki ki'kiik, Kikii? (Coeur qui soupire n'a pas ce qu'il désir... Puis-je t'aider, Kiba?)

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 14 Mar - 20:40

Marchant dans la direction qu'Iliya m'avait donnée, la réponse qu'elle me donna sur le lieu où je nous menais me fit réaliser pourquoi il y avait une odeur de sel dans les airs. La mer source des frontières, source de vie et bien des morts, j'aimais bien la contempler pour me vider cœur et esprit de toutes mes pensées, il y avait des choses que mieux valait oublier dans ce que je fessait et la contempler était la manière de le faire, mais aujourd'hui j'y allait parce que l'on me le disait, ce qui n'était pas très différent de ce que je fessais, on me dis quoi faire et je le fais. Tuer et vivre tout ce que je sais faire et ce que je peut faire dans ce monde de misère et de malheur, dont la raison de ma présence à Conquer Earth, tuer pour vivre, mais a quoi bon y penser pour le moment.

Je pouvait sentir Iliya être en boule sur mon dos et puis avancer vers ma tête et la question qu'elle me posa me fit rire, je la trouva ironique avec la vie en général, on n'avait rarement ce que notre cœur voulait et cette phrase allait bien et pour le fait qu'elle pouvait ou non m'aider était difficile à dire et en plus je n'avait pas trop le goût de lui demander plein de chose, je ne voulait pas abuser d'elle. Il a des choses que mieux valait garder la surprise, non?

-Huummmmmm ( Il a bien des choses qui sont sur mon cœur en ce moment, certain je veux garder la surprise, pour d'autre se sont des choses que je cherche depuis longtemps et je ne veux pas abuser de vous.)

Un léger rire partis, mais d'un coup un humeur noir comme si la nuit venais d'arriver d'un coup. Une pensée où plutôt un souhait me traversa mon âme comme une flèche, un rêve que je savais que ce n'étais qu'une illusion que sa arriverait un jours. On sortis de la forêt et l'on se retrouva un peu au-dessus de la mer environ un mètre ou deux sur une petite falaise avec un chemin sur notre gauche pour descendre sur une plage d'un blanc cristallin. Je me coucha sur ce sol de roche et ferma les yeux, me laissant baladé par le bruit des vaques et parla d'un voix avec une tristesse dedans.

-Hummmmm. Hummmmm (J'aimerais bien vivre avec une personne, mais j'ai peur de comment faire avec mon apparence. Peut importe où je vais si l'on vois comment je suis on a peur de moi et l'on veux me voir disparaitre comme l'on me prend pour un loup-garou.)

Des larmes coulèrent et je me retenais de me laisser prendre par mes émotions, je ne voulais pas faire mal à Iliya par accident comme mes pouvoir était comme mes émotions. Je n'arriva pas à me contrôler complètement et deux, trois éclairs d'un bleu argent passer accoter d'elle et sentir une chaleur radiante émaner de ces éclairs, tout se calma après et l'on pouvait le calme de la mer avec son fracas sur la falaise. Quelques secondes passèrent avant de m'entendre avec une voix enragée. Je frappa le sol avec ma patte droite et un éclair d'un mauve celui-ci créent une petite explosion quand ma patte toucha le sol et forma un cratère.

-Grrrrrrrr (Si seulement je pouvais changer de forme, elle n'aurait pas à subir tout sa a cause de moi!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mar 20 Mar - 17:18

Iliya l'écouta et lorsque Kiba arriva à destination, il se coucha. Iliya en profita pour descendre de son dos et alla devant lui, regardant s'il n'y avait personne et fit face à Kiba qui pleurait, à présent avec retenue. Iliya lui fit dos à nouveau pour regarder les éclairs qui se formaient. Elle lui fit face à nouveau en voyant la démonstration de colère du loup. Elle s'approcha lentement de la patte de Kiba et, doucement, la poussa à l'aide de son museau. Et lorsque sa patte fut retirée, elle alla au centre du petit cratère et l'on vit l'espace se remplir sous l'élémentaire. Elle abandonna sa voix de furet et laissa l'échos de sa voix résonner, comme si elle parlait télépathiquement, mais à l'air ambiant et que Kiba pouvait entendre. En fait, seul lui pouvait l'entendre.

** C'est donc pour cela que tu m'as demandé de pouvoir changer d'apparence, plus tôt? **

Son regard était triste, non pas comme si elle le prenait en pitié, mais comme si elle comprenait sa peine et la partageait. Son regard était doux. Elle détourna la tête et sembla réfléchir. Prise dans ses pensées, comme si elle était dans un sommeil profond avec les yeux ouverts. Elle voulait l'aider, elle pouvait lui léguer ce pouvoir, mais elle ne voulait pas que cela blesse, d'une manière ou d'une autre, Kiba...

** Kiba, j'aurais le pouvoir de te faire un tel cadeau, surtout si c'est ainsi que tu comptes utiliser ce pouvoir, toute fois, il y aura deux conditions, simples. La première est de me donner la permission de rencontrer cette personne via tes souvenirs, et l'autre sera que je superviserais ton utilisation de ton pouvoir. Toute fois, la raison pour laquelle je te demande avant de fouiller tes mémoires c'est parce qu'un souvenir, c'est sacrer à mes yeux. Je ne lis les pensées ou les souvenirs des gens que s'ils le veulent, car sans autorisation ce n'est pas moins que comme un viol à mes yeux. **

Elle était toujours installée devant lui, son regard dans le sien direct et lourd de sincérité. Elle attendait sa réponse, mais comment elle le regardait, ce n'était pas de la pression pour qu'il se dépêche à répondre, mais pour qu'il mesure bien la portée, l'étendue et les conséquences, le pourquoi et toutes les nuances de ce que Iliya venait de lui dire, pour qu'il prenne son temps de prendre son choix car c'était une décision qui aurait le pouvoir de changer sa vie, et ce même si Iliya aurait toujours le pouvoir de lui retirer sa capacité à changer de forme.

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Jeu 22 Mar - 20:08

Après ma rage je me calma un peu, mais avait toujours le poids de toutes les peines et les craintes face au choix qu'Iliya m'avais fais réaliser, la vie était toujours trop courte pour attendre pour ce type de choix. Gardant les yeux fermés, je sentis le museau d'Iliya pousser ma patte du trou que je venais de faire et la retira du trou. J'entendis Iliya comme un échos dans les montagnes, proche et long en même temps. Je n'ouvris pas les yeux pour regarder Iliya, mais je pouvais sentir un regard chaleureux sur moi. Je ne voyais pas Iliya, mais je pouvais sentir grâce à mes sens de loup qu'elle hésitait pendant un moment avant de parler.

Quand j'entendis Iliya pouvait me donner le pouvoir j'ouvris les yeux en la regardant avec grâce et soulagement, mais quand toute fois sortis je réalisa qu'il allait y avoir des conditions pour que j'aye ce pouvoir et me dit mentalement que l'on ne pouvait rien avoir de gratuit dans ce monde, non? J'écouta les conditions qu'Iliya donna pour me donner le pouvoir en question et je trouva ces conditions était justifier et correct. J'alla répondre oui quand son regard semblait me dire de bien y réfléchir avec de répondre sur un coup de tête. Je réfléchir et je savais qu'avec ce pouvoir je pourrais être avec elle sans devoir être l'ombre grise comme l'on me nommait dans le métier et devoir être en constamment cacher ce que je ressemblais, mais en y réfléchissant ce pouvoir pouvait me permettre de donner un visage à l'ombre grise et ce sans être avec elle et il y avait d'autre chose que je pourrais faire grâce à ce pouvoir. Un regard légèrement triste se dessina sur mon visage et je parla en humain.

Je sais bien qu'un jour je vais l'utiliser pour autre chose, alors si je vous promet de l'utiliser que pour elle, je ne ferrais que mentir. Je rêve de ce pouvoir pour sa, mais au fond de moi je sais que ce n'ais pas que pour sa.

Un léger soupire se fit entendre et un sourire fit son apparition. Je regarda la mer, cette mer si calme comme je rêvais que ma vie le soit. La guerre était en marche et je pouvais sentir que cette fois si j'allais faire partis, mais comment, seul le future le savait. Mon regard se perdis dans l'horizon devant moi et mes pensées aussi. Finalement dire oui à ce pouvoir serait renier qui je suis. Accepter me permettrais de vivre avec elle toutes ma vie sans difficulté. D'un autre côté refuser voudrait dire d'accepter les difficultés que la vie avait à me faire surmonter. Je pourrais vivre avec elle sans difficulté, mais elle, allait-elle accepter le fait que je prendrais la forme d'un humain. Une larme coula chassant que j'allais peut être la décevoir pour le choix que j'allais prendre, mais je devais le faire pour elle, pour pouvoir vivre avec elle sans la mettre en danger.

J'accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Jeu 22 Mar - 22:55

Iliya resta silencieuse durant tout le moment que Kiba prit pour réfléchir. Certes, elle n'arrêta pas de bouger pour autant et c'est pour cela que quand le loup lui parla, sans lui répondre... Eh bien, elle était en train de sauter sur des fourmis. Elle releva la tête vers lui et se repositionna calmement devant lui et répliqua

Je superviserais ton utilisation de pouvoir, je veux dire par là que lorsque tu voudrais l'utiliser, je pourrais ou non t'en empêcher. Ça t'éviterait d'en dépendre.

Elle attendit à nouveau. Elle voulait le laisser songer par lui-même, sans qu'elle ne parasite ses réflexions, il avait bien vu son regard et prenait en compte son avertissement et elle apprécia cela à sa juste valeur. Iliya n'allait pas empêcher Kiba de sombrer dans le mal si c'était ce qui arriverait, elle-même pouvait sombrer à tout moment... Il serait purement hypocrite d'empêcher les autres de le faire. Iliya devait simplement faire sûre que c'était de leur propre initiative. Car elle ne devait pas influencer le choix des autres être vivant.

Et il accepta.

Elle ferma les yeux en acquiesçant. Quand elle les ré-ouvrit, elle plongea son regard dans celui de Kiba, reprenant l'apparence humanoïde qu'elle avait eue plus tôt face à Kiba, son regard profond aurait pu donner le vertige de par l'étendue que son pouvoir, comme si son regard, ce que l'on appelait les portes vers l'âme s'ouvrait sur l'espace, infini et indéfini. Iliya ne faisait pas cela pour intimider Kiba, elle devait débloquer certains de ses pouvoirs pour pouvoir faire cela et c'était un des effets que le déverrouillage faisait.

Une vague, puis une deuxième, et puis une troisième frappèrent de plein fouet Kiba, comme une onde de choc le traversant, sans le faire bouger. Comme si le pouvoir d'Iliya le traversait. Cette dernière semblait pourtant très concentrée, les yeux à nouveau fermés. Et la réalité que pouvait voir Kiba devint distorsion, alors que le pouvoir d'Iliya semblait complètement se libérer. Elle ouvrit alors les yeux, comme si débloquer un tel pouvoir lui demandait plus d'énergie et de concentration que de mentir à la vérité même.

Sa voix résonna, douce, mais tranchante, lourde et légère à la fois, comme un mélange de chaque choses, sans être ni l'un ni l'autre. Son regard était désormais doux et exhortait Kiba à rester calme.

Donne moi tes mains, paumes vers le ciel.

Elle tendit elle-même ses mains, paumes également vers le ciel. Elle en profita pour donner des explications.

Te faire don d'un pouvoir me demande d'user d'un pouvoir que pour l'utiliser je dois être en mesure d'utiliser toute ma force, même celle que je scelle. Le pouvoir apparaîtra comme des tatouages tribaux sur tes avants bras, mais seront des sceau. J'en suis navrée, mais ce sera douloureux, autant pour ton corps que pour ton âme, car je dois implanter ce pouvoir jusque dans tes gênes. N'ai crainte, hormis la douleur, il n'y a aucun autre danger. En même temps je vais lire tes souvenirs, ainsi, nous passerons l'étape de la douleur d'un seul coup, je ne te demande que d'être fort.

Car tous les souvenirs qu'Iliya ferait resurgir dans la tête de Kiba, Kiba les verrait aussi, les ressentirait aussi... Elle ferma les yeux, s'apprêtant à faire les deux choses en même temps dès qu'elle sentirait les poignets ou les avant bras de Kiba dans ses mains.


(Quand tu écriras ton poste, tu pourras ainsi écrire tout le moment "douleur" si tu veux. ^^)

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Dim 25 Mar - 16:13

Quand j'accepta son offre, Iliya ferma le yeux, semblant se concentrer. Quand Iliya ré ouvrit les yeux et les plongea dans les miens, j'eux un impression de chuté dans le vide conne si je regardais un onyx. Je sentais comme un poids sur moi, un sentiment qu'un étendue infini et sans forme sortait d'Iliya et je me disais que ce devait être la vrai forme de l'éther lourde et imposante.

Je sentis une vaque ou plutôt comme un mur me traverser me sentant écraser par la puissance de l'éther, par sa grandeur, puis une deuxième me traversa, cela ne me fessais pas mal, mais me terrifiais, cette inconnu, cette forme que je n'avais jamais vus juste qu'à aujourd'hui. Une peur me traversa comme ces mur invisible et cela me donna que l'envi de fuir, mais une chose me disais que je devais rester, que c'était nécessaire, que je devais surmonter. Quand la troisième me traversa, mes oreilles se baissa démontrant la peur d'Iliya me donnais face à son pouvoir. La regardant, je fis que ces yeux était de nouveau fermé, mais je ne les avait pas vus se fermer, puis ma vus distordais et je ne voyais plus vraiment ce qui se passais, ma vus était comme tordus?

La voix d'Iliya se fit entendre comme si elle représentais tout et rien en même temps et en la regardant ma peur semblait s'envoler par son regard doux et calmant. Lorsque qu'Iliya me demanda de lui donner mes mains, je repris ma forme normale et Iliya me tendis les siennes. Avant même que je ne bouge pour donner mes mains comme elle me demanda, Iliya donna des explications sur se qui allait se passer et je me demanda à quelle point la douleur allait être forte pour être prévenus d'être fort?

Donnant mes mains paume vers le ciel, je ne savais plus quoi penser en ce moment et quand je les donna, juste le contact me fit réaliser pourquoi Iliya m'avait dit d'être fort. Au moment du contact avec sa peau une douleur me traversa tout le corps, semblant geler tous mes muscles et je me retenus d'hurler de douleur. La douleur me fit penser que l'on venait de me brûler d'un coup et que l'on me découpais en petit morceau. Je leva ma tête comme pour regarder le ciel, mais ce que je vie me fit réaliser que je me trouva dans ma tête, les souvenirs de la première fois que je la rencontra, Horo, trois mois après la destruction de mon village quand mon âme fut le plus tourmenter par la peine et le tourment, quand la haine envers le monde entier, envers tout ceux qui vivait sans devoir se cacher à cause de ce qu'ils étaient, tous normal et sans apparence monstrueuse. Là où je ne voulais que me venger, tuer tout sur mon passage, sans rien épargner. Tout me revenus dans la tête, tout, je le vivais de nouveau. Puis le moment où je la vis, si jeune et fragile, mais elle fut la première à toucher mon cœur par sa voix que j'entendais encore, cette voix qui fit envoler toutes cette haine, toutes cette peine que je ressentais. Là où mon âme tomba amoureux d'elle et que je ne voulais plus voir d'âme souffrir par la haine d'autre gens. Ce fut le coup de foudre comme l'on dit. Cela me pris plusieurs années pour le réaliser. Je dus la laisser là toute seul avec son loup argenté, sans lui dire au revoir à cause de mon pouvoir trop instable à cette époque. cela pris 482 ans plus tard pour que je la revois sur un navire, arrivant de nul part. Chaque seconde de ce voyage, chaque seconde où j'avais passé à côté d'elle me fessait vivre un peu plus et ou ce sentiment d'amour se renforçais et que je savais qu'elle était la seul à pouvoir faire battre mon cœur de ténèbres et de haine pour le rendre léger. Je n'avais pas à me demander si ces souvenir était ceux que j'avais eu le sentiment d'être léger, je le savais et cela était tout ce que je voulais, me sentir comme je me sentais au côté d'elle. Revivre ces souvenirs me rendis le cœur léger. Pendant tout le temps où je revivais tous mes souvenirs la douleur était présent et j'eus à plusieurs moment l'envi de tout arrêter, mais à chaque fois je me disais que je le fessait pour Horo, pour vivre avec elle et me tenir à ces côté sans devoir me faire regarder, sans faire peur au autre, sans devoir me cacher, juste être a ces côté.

Je ne sais pas combien de temps il se passa pendant qu'Iliya me donna le pouvoir, ni combien de temps je dû endurer la douleur de cette transformation de ma corps et de mon âme, mais quand tu se termina, je tremblais de tout mon corps, la douleur me traversant tout le corps et à chaque fois je tremblais un peu plus.

Juste sa.

Pour une raison qui m'était inconnus je ne peux m'empêche de parler sarcastiquement comme si je m'attendais à plus que ce que je venais de traversa, mais je ne tenus que très brièvement devant Iliya, m'effondrant sur le côté prenais de très grande respiration, me sentant épuisé, vidé de mes forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Ven 30 Mar - 0:24

Quand Iliya vit Horo dans les souvenirs de Kiba, elle fut surprise, mais elle ressentait et voyait ce que Kiba avait vu et ressenti à l'époque, alors elle tomba, à ce moment, elle aussi en amour avec la jeune femme. Toujours concentrée, elle joua le plus rapidement, sans faire une seule erreur, dans l'ADN de l'homme loup pour lui ajouter un pouvoir, celui de changer d'apparence. Elle ne pouvait rien faire pour la douleur qu'il ressentait, mais elle savait que les souvenirs qu'il voyait l'aidait à se rappeler pourquoi et pour qui il souffrait autant. Et puis, arrêter aurait pu s'avérer très grave, voir fatal. Déjà que sans interruption le processus demandais énormément d'énergie. Mais même si Iliya était très attentive aux souvenirs quelle voyait, en même temps elle faisait bien des choses.

D'un côté, elle tombait en amour avec un être l'ayant blessé récemment, parce qu'elle l'avait chercher, parce que c'était ce qu'il fallait, Iliya en avait eue le ferme impression et sa rencontre avec Kiba le confirmait.

En même temps, elle faisait comme une opération à Kiba en allant jusque dans son ADN, ses gênes pour y mettre le pouvoir. Étant un pouvoir jouant sur l'apparence physique, il était à prévoir que Kiba souffrirait de tout son corps, ses os, ses muscles se modifiant pour être plus "malléables" par le pouvoir. Ça allait être sa tête qui allait provoquer le changement d'apparence, mais ça allait être son corps qui allait le réaliser. Alors Iliya devait tout préparer.

En même temps, elle utilisait son pouvoir pour retourner à l'époque d'où Kiba venait. Non pas qu'elle ne faisait pas confiance à ce dernier, mais il était dangereux de le laisser dans le passé, dans un état d'extrême faiblesse. Surtout que, dès qu'Iliya terminerait les modifications, elle irait dans ses dernières réserves pour ré-apposer les sceaux et laisser un message à Kiba avant de sombrer dans un profond sommeil, car une fois ses pouvoir sceller, elle serait dans le même état qu'un humain en manque de sang.

Elle fronça les sourcils, surveillant les dates, les évènements, quand ils était disparus, pour réapparaître exactement au même moment, mais pas à la même place, sans se faire voir. Heureusement, il n'y eut aucun témoins, cette partie étant toujours inoccupée sur le continent. Iliya aurait énormément continuer de faire visiter le passé à Kiba, mais ce n'était pas perdu, elle savait qu'elle pouvait y retourner s'il le désirait, il avait été digne de sa confiance jusqu'à maintenant.

Elle ne devait pas non plus se tromper en implantant le pouvoir dans le corps et l'âme de Kiba, car les conséquences seraient désastreuses. Heureusement, elle avait eue la chance de se pratiquer avant de le faire sur Kiba. Quand ce fut terminé, Iliya aida Kiba à se mettre dans une position confortable. Relâchant ses avant bras où il y avaient maintenant des symboles tribaux noirs, elle passa sa main sur le sommet de la tête de l'homme loup dans le but de le calmer un peu, pour l'encourager à dormir. Elle ferma les yeux et sourit à la phrase arrogante de Kiba.

Elle était épuisée, mais elle avait encore de la force. Elle appela Alexei pour surveiller Kiba s'il décidait de dormir et vint laisser son message dans la tête de Kiba en allant déposer un baiser sur son front.

* J'ai dû te ramener à ton époque, car je n'aurais pu te laisser seul dans le passé. Dors, repose toi, quelqu'un de confiance veille sur toi. Nous nous reverrons, tu n'as qu'à le souhaiter. *

Elle fut alors soulevée de terre par une force inconnue de Kiba. Comme si elle était debout et calme, Iliya ferma les yeux et laissa sa tête légèrement pencher vers l'arrière alors qu'elle sentait avec une sérénité étonnante, témoin de son habitude, la douleur des sceaux se refermant en elle. Elle sombra alors de plus en plus dans le sommeil à mesure que les sceaux se refaisaient. En même temps, plus ces derniers se refermaient, Iliya semblaient progressivement disparaître. Comme transportée lentement, particules par particules, vers un autre endroit. Laissant Kiba reposer dans cet environnement paisible.


[ Si tu veux interagir avec Alexei, tu n'as qu'à me le dire, je vais poster avec lui dans ce cas là, sinon je vais simplement te laisser poster à ta guise ton dernier poste Smile ]

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Sam 31 Mar - 21:58

Quand tout ce qu'Iliya fini ce qu'elle fessait avec moi et que je m'écroula sur le sol, Iliya me plaça dans une position confortable et je cru voir un sourire sur son visage de part ma remarque. Mon corps tous entier me fessait souffrir comme si l'on venait de briser mon corps en petit morceau. Je ne ressentais plus grand chose en se moment, la seul sensation que j'avais en ce moment était mon corps qui était en feu et pour ce qui était de ma vus, disons que je ne voilais qu'un brouillard. Iliya semblait avoir poser sa mains sur le sommet de mon crâne, mais je n'en était pas sûr.

Mes yeux alla se fermer et j'allais être emporter par le sommeil, quand je sentis un baisser sur mon front et entendus la voix d'Iliya dans ma tête. Juste avais de sombrer dans le pays de rêve, je me dis dans ma tête, que c'était dommage.

Je ne sais pas vraiment combien de temps j'avais dormis, mais quand je me réveilla, je me trouva en plein milieu de journée, vers les alentours de midi. Je n'ouvris pas les yeux tout de suite, j'avais un mal de tête comme si je venais de boire tout la nuit et que je me réveillais avec une gueule de bois. Je laissa sortir de moi un grognement mélangé avec un gémissement de douleur. Gardant les yeux fermer, je m'assis en croisant les jambes, posa mes coudes sur mes genoux, ferma une de mes mains et ferma l'autre sur celle ci et cola mon front sur mes mains. Je resta comme sa quelque seconde avant de laisser mes mains s'écrouler et avec une d'elle j'alla chercher une gourde et prendre une bonne gorger.

Rangeant la gourde à ma ceinture une odeur ou plutôt deux m'attira mon attention et les paroles qu'Iliya m'avait dit me revenais en tête. Ouvrant les yeux, je me tourna la tête vers les odeurs en question et constata qu'il n'y avait qu'une seule personne. Le regardant avec étonnement par le fait que je sentais deux odeur, mais que je ne voilais qu'une seule, j'avais l'impression de me faire regarder par 5 paire de yeux.

Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Dim 1 Avr - 11:51

Alexei, qui avait été appelé par Iliya, ne mit pas de temps à se rendre, étant tout près à ce moment du lieu où elle se trouvait, il en profita pour amener de quoi boire et manger, autant pour quand la personne qu'il devait surveiller se réveillerait que pour lui. Quand il fut sur-place, il sentit jusqu'à son âme frémir d'une rage sourde et il dut se rappeler à mainte reprise que Kiba avait beau être mi-homme, mi-loup, il avait promis à Iliya de le protéger.

Tu avais prévu ça, hein, Iliya? Tu es bonne pour tester mes limites.

Il se mit à une bonne distance de l'être et évita de l'observer, surveillant les alentours, envoyant parfois discrètement son araignée faire un petit tour. Comme si s'en doutait, l'homme loup eut à dormir longtemps, presque trois jours et, ne pouvant pas le nourrir, Alexei prit au moins la peine de le faire boire.

Quand il se réveilla, Alexei était dos à lui et regardait l'océan qui s'étendait devant lui. L'araignée était revenue dans son torse, mais il se retourna en l'entendant bouger. Alexei fit son possible pour le regarder d'un air neutre, mais malgré tous ses efforts, son regard était pesant et il cachait avec peine le haine qu'il nourrissait envers les représentant de sa race. Néanmoins, malgré la froideur qu'il pouvait démontrer, il fut fidèle envers sa promesse.

Je te conseillerais de manger, plutôt que de parler. Je suis Alexei, envoyé par Iliya pour veiller à votre sécurité. Cela fait environs trois jours que vous dormez.

En parlant, il fut une révérence digne des meilleurs major d’homme, puis se releva. Le regardant, Son chandail, déchiré par un combat datant d'avant son arrivée ici laissait entrevoir l'araignée incrusté dans son torse. Fort réaliste, il était par contre difficile de croire que ce soit une vraie araignée, étant donné sa grosseur et qu'il serait presque impossible de survivre avec une telle chose dans le torse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Dim 1 Avr - 13:06

Regardant l'inconnu placé a bonne distance, son regard témoignait d'une haine comme j'avais rarement vus envers les hybrides. À ces paroles, je resta un peu étonné par ce qu'il venait de me dire, trois jours venait de passer et il était resté à mes côté comme Iliya lui avait demandé et il hait les hybrides. Iliya voulait voir sa volonté ou quoi? Regardant autour de moi, je vis de la nourriture et par le nombre qu'ils y avaient il en avait pour plusieurs jours et pour deux et comme il me disait de manger je fis comme il venait de me dire. Regardant ce qu'il y avait je vis une pomme et je la pris et le croqua. Après avoir mangé la pomme au complet très rapidement par la faim que j'avais, je le regardais toujours et en particulier et pour une raison que je ne savais pas, la seule pensée que j'avais à propos de ce tatouage était que c'était pas un tatouage, mais une vraie.

Vous pouvez vous asseoir à côté si vous voulez, je ne mors pas. Je suis Kiba.

Disant mon nom j'inclina la tête en signe de respect. Juste après avoir fait sa et avoir relevé la tête, je le regarda droit dans les yeux avec un regard aussi perchant qu'il me défigurait et je ne peux m'empêcher mon fond de pensée.

C'est une vraie, je me trompe et c'est un démon sinon tu serais mort?

J'avais vus plusieurs me mentir et avais appris à voir quand l'on me mentait. De plus j'avais vus plein de sorte de démon, mais j'avais un doute sur le fait que c'était un démon. Que le tatouage sois un démon était la seul explication que j'avais pour expliquer les deux odeur que je sentais et que je ne voilais qu'une seule personne. Je pris un morceau de bœuf sécher et en pris une boucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 4 Avr - 0:57

Alexei l'observa en silence, très peu enclin à engager la conversation de lui-même. S'il lui posait des questions, Alexei y répondrait, certes, mais il ne pouvait faire plus. Après tout, c'était une guerre mondiale dans son monde et elle avait provoquée la destruction de son être, de son intégrité. Quand Iliya était venue le voir, il n'était plus qu'une loque. Alors quand Kiba lui proposa de s'asseoir près de lui, il refusa avec le plus de politesse qu'il put se permettre.

Permettez alors que je m'assoie, mais que je garde une certaine distance.

Il vint alors en face de Kiba et resta à une distance convenable, assez proche pour que Kiba ne prenne pas sa distance comme une insulte personnelle. Après tout, Alexei le savait pertinemment, la guerre qui lui avait volée sa famille et sa vie ne mêlait en aucun cas les hybrides de ce monde, mais c'était simplement plus fort que lui. Il supporta sans mal le regard de Kiba et n'arrêta jamais de surveiller les environs, scrutant les environs d'un regard et tendant l'oreille, respirant l'air et cherchant avec ses pouvoirs. Kiba lui posa néanmoins une question à laquelle il s'attendait, mais il ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi précis.

Il tourna lentement sa tête et son regard vers lui, prenant une grande respiration, touchant le bout de ses doigts ensemble. Il regarda distraitement l'araignée dans son torse et posa sa main dessus. Puis, sans prévenir, ses doigt semblèrent se planter dans son torse, autour de la tête de l'araignée, Alexei ne tenta pas particulièrement de cacher sa douleur, donc il n'empêcha pas sa grimace de douleur alors qu'il tirait le démon de son torse. Kiba pu voir, une fois l'araignée extraite, le torse d'Alexei qui semblait tout à fait normal.

Mais Alexei, comme à chaque fois que ça arrivait, il sentait un vide dans son torse. Il était bien trop habitué à l'araignée qui faisait maintenant partit de lui depuis déjà trop d'année.

Et puisque c'est le cas, dites-moi ce que cela change pour vous? Le but de ma présence ici reste le même.

Après tout, il sentait bien la méfiance de l'être face à lui envers sa personne, Alexei n'en avait cure, mais en quoi savoir que l'araignée était un démon pouvait bien changer sa vie? À moins que ce ne soit ensuite qu'un prétexte pour le haïr... Ce serait une idée. Après tout, Alexei avait fait un pacte avec ce démon, lui-même savait à quel point son âme était sombre. Toute fois, pour Kiba cela ne changeait rien puisqu'il avait été chargé de sa protection jusqu'à ce qu'il juge que ce n'était plus nécessaire. Alexei avait donc pour intention de rester jusqu'à ce que Kiba lui dise de partir, ou que la situation tourne ainsi. Alors pendant le temps où il serait auprès de Kiba, il ferait son mieux pour être le plus utile possible. Compensant sa haine envers les hybrides, avec des phrases plus longues et des réponses plus concrètes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 11 Avr - 19:44

Alexei accepta de s'assoir, mais pas à côté de moi comme je m'attendais, probablement par la méfiance. Regardant Alexei, Il tourna la tête lentement vers moi comme si je venais de le surprendre par ce que je venais de dire. Quand je vis qu'il mis sa main sur l'araignée qu'il avait dans le torse je me demanda bien pourquoi il fessais sa. La réponse ne se fit pas attendre à la question que je me posa sur ce qu'il fessait, Je le vis rentrer ces doigts dans son torse et retirer le démon pour constater qu'il n'y avait pas de trou comme je le pensais. Pendant qu'il retirait l'araignée de son torse je peux aussi constater qu'il souffrait de ce qu'il fessait.

Je devais dire que tout ceci venais de me dégoûter et Alexei pouvait le voir par le fait que mes yeux c'était légèrement plus ouvert et que je ne semblais plus trop vouloir manger le bœuf séché que j'avais dans les mains. La question d'Alexei me sortis un peu de ce que je venais de voir et je la trouva un peu arrogant, mais très juste à poser. Juste après sa question je le regarda avec un regard désintéressé et parle comme si sa question était inutile.

Cela ne changer rien pour moi, que vous ayez vendus votre âme à un démon. La seule chose que sa change pour moi est que les deux odeurs que je sens sont amis.

Je le regarda juste après avec un regard perchant, mais pas comme la dernière fois, avec un regard agressant. Le regard trahissait une profonde curiosité sur l'être qui était devant moi. Je me doutais qu'il n'apprécierait pas la question qu'il allait suivent, mais à quoi bon s'en faire? Parlant d'une voix légèrement amusé par sa haine envers les gens de ma race, je ne peux m'empêché le désir de poser ma question.

Dite moi, qui avez-vous dans la tête qui vous met dans cette état en voilant des gens..., hybride, comme moi?

En posant ma question, je ne peux pas m'empêcher de penser à un certain Markl qui arrivait a me mettre dans un état pareil que cette être devant moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Jeu 12 Avr - 0:55

À la réponse de Kiba, Alexei eût un sourire hautain. Mauvais aurait peut-être été plus juste? Peu importe, puisqu'il le perdit à nouveau. Alexei laissa l'araignée libre de ses mouvements, avant qu'elle ne retourne dans un bruit sinistre dans le torse d'Alexei, se dernier grinçant des dents, sous la surprise et la douleur. Il n'eût alors pas conscience du regard que Kiba avait posé sur lui pendant tout ce temps, il fut toute fois très attentif à sa question.

Il grinça des dents.

Une personne? Je pourrais vous en nommer qu'une seule, en effet, mais ce ne serait pas... Juste pour les autres.

Il prit une grande inspiration. Il détourna la tête, se souvenir de cela lui était pénible. La destruction de sa ville, de son pays, de sa patrie, la mort de son père, la douleur de son pacte, le massacre de son peuple... La torture et la mort lente de sa mère, de son frère et de sa soeur... Et sa torture... Sa destruction... À la fin il n'avait été qu'une loque. Il serra les dents et une colère froide, glaciale, naquit en lui. Son visage devint glacial, son expression donnant froid dans le dos lorsqu'il regarda Kiba à nouveau.

Car à cause d'autres... Hybrides... J'ai perdu ma famille, mon peuple et mon intégrité. Mon amour, mon honneur et ma vie.

Il eût un frisson en s'écoutant parler, qui lui provoqua un drôle de spasme qui fit qu'il se craqua le cou. Il se redressa, relevant vers Kiba un regard plus calme. Il avait d’ailleurs perdu bien plus que seulement ces six choses à cette époque, mais ce n'était que pour faire court. Il prit une grande inspiration.

Même si ça n'a pas eu lieu ici, ni à cette époque, l'histoire reste la même.

Il espérait fortement que Kiba comprenne sans tenter de lui en demander plus.

* * Quoi que s'il t'en demande plus, Alexei, tu n'as qu'à lui montrer... * *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Ven 13 Avr - 19:13

Voilant Alexei laisser l'araignée de son emprise, je la vis aller de nouveau dans le torse d'Alexei dans un bruit qui me leva encore plus le cœur que tantôt et je du me retenir pour ne pas dégurgité ce que je venais de manger quelque instant plutôt. J'avais beau avoir tué des gens de mille et une façon différente sans que sa m'affecte, mais pour une raison qui m'échappait, cela me dégoutais au plus haut point. Le visage d'Alexei laissa voir de la surprise et de la douleur quand l'araignée rentra là où elle se trouvait quelque instant plutôt. Quand Alexei pris une grande inspiration, je me demanda si je ne venais pas de l'énerver par ce que je venais de dire. Quand les première explication sortis de sa bouche et que le regard noir et glacial se fit sentir, je me dit que j'aurais mieux fait de me la fermer.

Quand Alexei fini de parler et que je fus sûre de sa, un sourire de nervosité se dessina sur mon visage et je pense bien qu'Alexei comprenais que je ne voulais rien savoir d'autre sur son passer. Je pris une autre boucher du bœuf que j'avais dans les mains et me leva, sentant comme des milliers de petites aiguilles me rentrer dans les jambes, mais ne fit pas attention et alla m'assoir à côté de la mer. Regardant là où je me trouvais, j'eus une impression d'avoir déjà vus cette endroit, mais je n'arrivais pas quand. Je sortis mon katana et le regardant comme si je venais de tout oublier ce que venais de ce passer. Alexei put constater que la lame était immaculé comme si elle était neuve, mais moi je voilais le sang, le sang de tout ceux que j'avais tués avec et que je n'avais pas encore oubliés. Fermant les yeux, je fit bouger ma lame et pendant un instant il semblais que j'allais me la planter dans mon ventre, mais à la dernière seconde la lame se planta dans le sol juste à côté de moi et je semblais méditer. J'oubliais tout ceux que j'avais tués avec ma lame, mes poisons et ma foudre, je les effaçais de mes souvenir pour ne pas avoir de remord de les avoir tués. Cela dura plusieurs minutes et quand je finis ce rituel, je parla d'une voix calme.

Vivre dans la haine est ce qui m'est quasiment arrivé, mais une personne ma fait voir que ce n'était pas une vis Alexei... cela n'est qu'une prison que l'on se construit autour de soi. Oui je hais se monde pour se que je vis, mais que puis-je faire pour sa?

Je semblais parler pour moi même, mais je me doutais qu'Alexei ne comprendrais pas le sens de ma réflexion face à ce monde et je m'en foutais qu'il comprend ou pas, seul lui pourra se pardonner s'il le voulait vraiment. Un soupir se fit entendre de ma part, un soupir de soulagement, voilà une chose de faite.

Ah, Alexei si tu vois Iliya avant que je la revois, pourrais-tu la remercier pour le cadeau qu'elle ma fait?

En lui disant sa, je regarda mes avant bras où des symboles noir y était maintenait sur ma fourrure blanche et je trouva sa plutôt amusant. Un sourire se dessina à cette pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Dim 22 Avr - 14:05

Il profita du trouble de Kiba pour envoyer un fragment de son esprit dans l'hybride, mais encore une fois, en toute discrétion. Il ne fit rien, lisant à moitié et silencieusement le fil de ses pensées. Il ne mit donc par de temps pour savoir que ce qu'il avait était suffisant. Il le regarda se lever et quand il sortit son katana, sa vision devint trouble, ayant des flashs de ce que Kiba voyait et de ce que lui voyait. Il sut néanmoins que le jeune loup n'avait pas l'intention de s'ouvrir le ventre, mais Alexei s'était approché, son propre katana à sa taille. Il regarda la mer, toujours à bonne distance de l'animal.

Le silence dura un moment et Alexei, lui, en profita pour se souvenir de ces centaines d'années passées à souffrir. Ça avait prit tellement de temps à Iliya lui rendre sa vie... Car quand cette dernière était venue le chercher, il n'avait été qu'un loque sans volonté, ayant pour seul et unique but de souffrir, crier et pleurer. Quand Kiba perturba ses souvenirs de sa voix, il lui jeta un regard de biais. Il eût un rire.

Pff... Tu parles comme eux.

Il faisait référence, bien sûr, aux autres hybrides qui avaient prit la peine de lui parler. Il était conscient qu'il ne disait pas cela pour le démon, mais pour lui-même, alors Alexei s'en foutait de ses paroles. Iliya lui avait simplement proposé les deux choix et elle avait fait sûr que c'était réellement ce qu'il souhaitait. Et la réponse avait été oui.

Après avoir côtoyé aussi longtemps Iliya, il y a une chose dont on peut être certain: Les choix que nous faisons sont toujours ceux que l'on veut vraiment.

Il avait un léger sourire et acquiesça. Le cadeau qu'Iliya avait fait à Kiba était la preuve de ses dires, car tout comme Kiba était prévenu que ce ne serait pas sans conséquences sur sa vie, autant qu'Alexei en était conscient: La voix de la haine et de la vengeance était la voie de la destruction et de la solitude. Toute fois, le démon avait été seul pendant trop longtemps pour en souffrir plus qu'il ne le faisait déjà. Tant qu'à la destruction, c'était ce qu'il voulait. Il était ironique de dire que, oui, Alexei était en parfaite harmonie avec la haine, la vengeance et la destruction. Il posa sa main droite sur son coeur et fit une courte révérence.

Je lui passerais le message si nécessaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Dim 22 Avr - 15:08

Regardant la mer, après avoir regardé les symboles sur mes avant-bras, je pensa à ce que venait de dire Alexei sur comment je pensais et sur les choix que l'on prenait. Je pensais comme les autres Hybrides ou le monde en général? Je ne savais pas vraiment comment le prendre, mais je sus qu'il avait compris ce que je disais et qu'il en avait rien à faire du pardon. Pour ce qui était des choix, je n'était tout à fait d'accord avec le fait que l'on prenait toujours le choix que l'on voulait vraiment. Oui le choix que j'avais pris pour le pouvoir était ce que je voulais vraiment, mais pour ce qui était de comment je vivais en solitaire, je me sentais plus avoir été forcé de faire ainsi, même si à la fin je l'avais accepté. J'alla le contredire sur cette phrase. mais je me dis qu'à la fin sa ne servais a rien de se battre pour sa.

Je me laissa tomber sur le dos et laissa pendre mes pieds de la falaise. Je regarda le ciel avec un sourire sur le visage pensant à comment j'allais demander à Horo de vivre avec moi. Chaque fois que les vagues frappa la falaise, mes pieds se fessaient arroser. Je regarda un instant Alexei pour voir où il se trouvait, j'avais mes sens un peu embrouiller par la fatigue que j'avais et je n'arrivais pas a savoir s'il venais de prendre ou de frapper du métal avec du métal et le bruit semblait venir d'une armure, mais le bruit disparus aussitôt et je me dis que se devais être mon imagination.

Regardant toujours le ciel je ne pus me dire qu'Alexei manquait probablement dans sa vie d'une femme, mais je ne pus le dire, il venais de dire qu'il avais perdus son amour et c'était probablement sa, son amour. Je me sentais un peu honteux d'avoir pensé en riant de cette pensée. Je me rassis et détacha une bourse de ma ceinture pour y retirer une bague en argent avec un saphir emprisonné dans l'argent avec un motif d'un loup qui hurlais et deux diamant qui entourais le saphir. Un soupir de soulagement se fit entendre et je fus content que la bague n'était pas endommagé dût au fait que je me trouvais dessus.

Rangeant la bague dans la bourse et rattachant la bourse à ma ceinture, mais cette fois à l'avant et non dans mon dos comme je l'avais fait jusqu'à présent, j'entendis une nouvelle fois un bruit de métal et je me demandais ce que fessait Alexei. Je me retourna vers Alexei en même temps de lui parler dans une voix qui n'était pas très aimable.

Mais qu'est-ce que tu fous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 2 Mai - 3:10

En voyant et en sentant le scepticisme de Kiba, Alexei précisa.

Je parle, les choix que nous faisons avec elle, non les choix que nous avons fait avant de la rencontrer.

Il eut un sourire. Ouais, jusqu'à maintenant il ne regrettait aucun des choix qu'il avait fait, depuis qu'Iliya faisait partie intégrante de sa vie.Il resta debout, se mettant à côté de Kiba, sans se mettre trop proche et regarda l'horizon, quelque peu pensif. Il n'entendit pas les bruits que Kiba entendit, perdu assez loin dans ses pensées, on aurait dit qu'il était figé dans le temps, tellement il semblait immobile.

Il perçu les pensées de Kiba par rapport à lui et une femme, et Alexei serra les dents avec amertume. Quand il disait avoir perdu son amour, il parlait surtout de sa capacité à aimer. Apprécier, il l'avait sauvegarder, mais aimer pour lui était un euphémisme, un rêve devenu inatteignable. Peut-être que ça lui demandait simplement plus de temps, mais Alexei avait perdu espoir sur le sujet de retrouver un jour cette capacité. Mais il avait déjà cru aimer... Toute fois, la trahison avait été tellement douloureuse...

Il jeta un regard à Kiba lorsque ce dernier se rassied, mais en le voyant simplement sortir une bague, il retourna son regard vers l'horizon. Il se tourna vers Kiba lorsqu'il s'adressa à lui, haussant un sourcil.


De quoi parles-tu?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Mer 2 Mai - 21:23

Me retourna vers Alexei, je me rendis compte qu'il se trouvais à côté de moi et sa réponse me sufis pour comprendre que le bruit ne venais pas de lui, mais de quelqu'un autre. Je regarda derrière nous et je peux constater qu'il n'y avait personne, mais le bruit était toujours là et cela me pris un moment pour que je réalise que les bruits venais de plusieurs armures lourdes. Regardant Alexei avec un regard qui se mélangeais avec le découragement et un énervement, je me demandais bien ce qui pousserait plusieurs chevaliers noirs à venir dans cette direction et pourquoi ces chevaliers étaient en colère par les voix très peu audible que j'entendais.

Tu n'aurais pas énervé des chevaliers noirs il y a peu de temps par hasard?

Je ne pouvais pas dire s'il venais directement dans cette direction ou qu'ils allaient passer proche d'ici, mais une chose me disais qu'ils suivaient une piste puisque cette partie de la forêt était loin de toute terre battus que les gens utilisaient. J'écouta les bruits que je pouvais entendre de leur part et je peux déterminer qu'ils étaient une douze de personne en tout qu'ils venaient dans le coin. Je parla d'une voix calme avec une pointe de sarcasme vus la situation qui se présentait.

Douze chevaliers et il me semble qu'ils ne sont pas venus faire du pique-nique dans le coin. Je crois que l'on devrais changer de place pour ne pas être trouvé, je ne me sens pas vraiment en forme pour me battre, et vous?

Finissant ma phrase, je me leva, je retiras mon katana du sol et je le garda dans les mains au cas où l'on devra se battre si l'on ne partait pas de la zone tout de suite. Je sentais mes jambes faible et je savais déjà que je ne pourrais pas faire de très longue distance dans cette situation, mais il n'y avait rien qui me rassurais pour rester ici plus longtemps.

Je vous laisse ouvrir la marche, si, bien sur, vous ne voulez pas vous battre avec eux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Ven 11 Mai - 8:23

Alexei finit par entendre les bruits que les oreilles sensibles que l'homme-loup entendait. Alexei soupira en se massant l'arrête du nez. C'était particulièrement agaçant qu'ils n'aient pas compris leur leçon. L'araignée du sortir à nouveau. Elle s'éparpilla, devenant tout plein de veuves noires qui s'enfoncèrent dans la forêt en se dispersant. Alexei regarda Arachnoïde s'enfoncer ainsi dans la forêt avec une grimace. L'air de dire: "C'est vicieux, je n'approuve pas, mais je dois te laisser faire ça si je tiens à ma vie." Il se tourna vers Kiba.

Hm. J'ai déjà du faire partit de leur armée à la demande d'Iliya. Et puis dernièrement j'ai du les débarrasser d'une de leur meilleure division.

Il désigna vaguement l'attirail de métal qui avait le potentiel de l'étrangler, les chaînes qui y pendaient étaient étrangement silencieuse. Comme si elles avaient une vie propre, elles ne semblaient bouger qu'à le gré, indépendamment des mouvements du jeune homme. Il se tourna vers Kiba. Douze. Les informations correspondaient à ce que le démon araignée lui envoyait. Toute fois, il sourit.

Moi? Je suis toujours en forme pour me battre, mais ma tâche en ce moment est de veiller sur vous, non pas de passer du bon temps.

Il vit entre les arbre un cavalier et il sut immédiatement qu'il serait trop dangereux de longer la forêt. Il se tourna vers la falaise. Trop dangereux. Hm....

Ils sont à ma recherche, après tout. Je ferais une distraction avec l'araignée, toi occupe toi de t'en aller vers là-bas. Je te rejoindrais sous peu.

Il eut un vague regard pour les chaines. À cause d'elles, il ne pouvait pas tuer sous risque de revivre les même douleurs qu'il avait oublié avec peine. Il se concentra, les parcelles d'esprit qu'il avait laissé un peu partout devenant le plus inactive possible pour éviter de lui brûler du pouvoir inutilement. Il laissa l'araignée puisée dans ses réserves d'énergie pour prendre l'apparence d'Alexei et attirer l'attention des autres gardes.

* Prend garde à ne pas mourir, Arachnoïde. *

* N'ai crainte, Alexei, celui que j'ai fait prendre ton apparence n'était qu'une de mes pattes. *

* Je ne te laisse pas puiser dans mes forces pour les tuer. Arrange toi pour les avoir... Et tue le moins possible. *

* Oh? C'est rare venant de toi... *

Il serra les dents et se tourna vers Kiba.

Je dois me cacher un moment, alors prenez de l'avance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Sam 12 Mai - 18:13

Quand Alexei me dit qu'il avait fait partis de l'armée du ou de la magicien(ne) noir(e), je dus me retenir pour ne pas lui donner un cou de katana derrière la tête et la seul chose qui me fit retenir le cou fut le fait qu'il avait tués une escouade. Un autre qu'il se fessait plaisir de tuer des chevaliers noirs même si pour moi c'était discret et que c'était pour des informations puisqu'ils n'étaient pas du genre à laisser de l'information glisser ou trainer. Je ne peux me retenir de sourire légèrement quand il disait en avoir tués.

J'espère que tu ne fessais pas d'une division qui voyais disparaitre ses soldats et que l'on les retrouvaient torturés à mort!

Je sortis légèrement ma langue comme si je me moquais qu'il avait évité de se faire tuer par moi et ces délicieux souvenirs qui me revenaient me fit frémir de joie. Je ne pensais pas trop à cette araignée, elle ne fessait que me dégouter et je n'avais pas le goût de devoir rester avec une bête comme sa, mais si Iliya avait pensée que c'était pour mon bien, va savoir qu'elle était sa réflexion.

Regardant ce que me pointais Alexei à son cou, je vis rien de plus qu'un collier, mais aussi elle vivait d'elle même. J'avais le goût de prendre la chaine qui pendait à ce beau collier, mais je me ravisa, il n'allait probablement pas apprécier le geste.

Moi? Je suis toujours en forme pour me battre, mais ma tâche en ce moment est de veiller sur vous, non pas de passer du bon temps.

Je ris légèrement à ce commentaire de sa part et je savais qu'il allait me trouver vexant, mais à quoi bon. Je me tourna vers le chemin qui longeais la falaise et je savais déjà qu'il allait y avoir un de ces chevalier en bas et ils nous avaient déjà encerclés même s'ils croyaient qu'il n'y avais qu'une seule personne ici. Je commença à marcher et mit ma main sur le dos de mon cou et alla me piquer autour du cou pour utiliser une technique de méditation. Je savais déjà juste au regard qu'il avait ce qu'il allait dite et je le laissa parler et le répondit avec de la joie dans ma voix, voyant un chevalier noir en bas.

Fais toi plaisir avec ces chevaliers, je m'occupe de celui qui nous bloque la route et quand il ne sera plus là tu n'aurais pas beaucoup de temps avant que le chemin qui est devant moi ne s'écroule, alors ne niaise pas trop. Ah oui, je peux te débarrasser du collier si tu veux?

Descendant le chemin vers la plage je regardais le chevalier noir en le maudissant d'être là et de devoir me forcer à utiliser la technique de méditation. Cette technique me reposais le corps, mais cette technique avait un prix, celui de fatiguer encore plus pour les deux prochains jours. Je grognais légèrement juste à y pensée et que je ne pouvais pas faire autrement. J'avais déjà une sortis qui m'attendais depuis une journée et ils savaient qu'ils étaient tous morts s'il partaient du village devant nous. Je devais être à la moitié de la descende quand le chevalier noir devant moi leva finalement sa tête en haut pour voir s'il ne trouverais pas Alexei en premier. Me voyant il recula de quelques pas de peur, la même réaction que tous avaient en me voyais et je m'amusais de les voir réagis comme sa. Arrivant en bas sur la plage, le chevalier semblait avoir repris un peu confiance en lui même si ce ne serais pas pour longtemps.

Au mais ne serait ce pas un beau chien pour Shadow que je voir là, je pense bien qu'Alexei peux attendre.

Le regardant, je le vus sortir des chaines d'esclavagistes et je ne peux m'empêcher de rire, un rire sadique et froid, digne de la magicienne noire elle même. Ils semblaient qu'ils voulaient capturer Alexei et non le tuer.

Tu n'ais pas le premier à me le dire et ils sont tous mort.

La surprise fut total et j'en profita pour lui foncer dessus, j'allais jouer avec lui et la mort était que présent. Je semblais vouloir frapper au niveau du cœur et je le fit lever sa lame pour se protéger de mon cou. Je prononça des mots si faible que seul ma victime ne peux l'entendre.

Neuvième technique, la lame fantôme

Au moment où j'allais le trancher horizontalement, je lâcha mon katana et ma main passa devant sa lame, j'attrapa mon katana avec l'autre main et le trancha dans le ventre. Je ne lui laissa pas le temps de bouger et le frappa de nouveau, du dessus du genou gauche au dessus de l'épaule et lâcha mon katana qui tourna juste au dessus de la tête de ma victime. Je rattrapa mon katana avec ma main originel et alla lui trancher la tête d'un cou sec, le corps ne fit que tomber à terre sans avoir bougé une seule fois. Rapide, efficace et mortel voilà ce que c'était un assassin. Je me retourna un instant pour voir où en était Alexei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
~The pain of Insanity.
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon.
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Lun 21 Mai - 0:58

En voyant dans la tête de Kiba ce qu'il aurait fait s'il n'aurait pas précisé qu'il avait tué une fraction de leur armée, il ajouta, sinistre.

Tu ne veux pas savoir je faisais partit de quelle fraction.

Lui dire qu'il était le seul à pouvoir être auprès de Shana. étant son major d’homme aurait été comme dire qu'il avait été, pendant un moment, une des pièces les plus puissante de leur échiquier. Alexei l'avait fait pour aider Iliya, pour garder la balance. Toute fois, dire qu'il avait eut ce rôle serait dangereux. Par contre, il se souvenait de deux factions dont il avait entendu parlé dont les membres disparaissait. C'était donc lui. Alexei avait bien rit quand il avait entendu cela, affirmant que si les chevaliers étaient pour se faire tué, c'était qu'ils ne méritaient pas leur place. Non pas qu'il disait qu'ils étaient faible, seulement pas assez fort pour rester dans l'armée de la sorcière. Il le pensait encore.

Lorsqu'il rit à ses paroles, son expression demeura la même, ignorant en fait comment il devait prendre son rire. Se moquait-il de lui? Surtout que, même pas deux secondes plus tôt il avait eût la pensée de vouloir prendre une des quatre chaînes pendant de son collier de fer. Il serra les dents pour rester calme. Il le regarda faire et lui répondit.

Non, c'est un collier qui a été posé par la magie, ce ne sont pas des chaînes de métal. De plus, il y a une malédiction dessus. Pour enlever le collier, je dois d'abord retirer la malédiction, et pour se faire, c'est celui qui me l'a lancée qui peut la retirer et même choses pour les chaînes. Les deux personnes qui m'ont mit cela sont mortes et Iliya refuse de ramener les mort à la vie.

Il haussa les épaules, lui signifiant que ce n'était pas plus grave que cela. Alexei avait, depuis qu'il avait retrouvé sa tête et sa liberté, une volonté de vivre inébranlable. Tant que cet enchantement ne le tuait pas, il s'en foutrait. Par contre, souffrir à nouveau quand il tuait était grandement dérangeant. Car il n'était pas du genre à avoir des regrets ni de remord lorsqu'il tuait. Mais il ne fallait pas se tromper, il était conscient du crime qu'il commettait et il respectait la vie, il était d'ailleurs prêt à faire face à ses fautes en temps et en heure. Mais il tuait depuis tellement longtemps qu'il était trop tard pour penser arrêter et son âme ne lui appartenait déjà plus. Se battre contre ces faits aurait été inutile.

Et il le savait.

Il observa Kiba partir et alla ensuite grimper dans l'arbre le plus proche, se promenant ensuite de branche en branche jusqu'à arriver au premier garde, dans son dos, et il fit sortir un des dards de l'araignée de sa paume pour transpercer son armure et lui injecter son poison, le faisant sombrer dans un profond sommeil. Il se glissa à nouveau dans l'arbre et se dirigea vers le prochain, en faisant de même alors que plus loin, l'araignée en avait déjà assommée deux.

* Tu sais, ils ont des chances de mourir avec ce poison. Tu penses que c'est sage de ta part? *

* J'en suis parfaitement conscient, mais on ne peut faire autrement, et puis je vais enfin savoir en quoi consiste réellement ces chaines. *

* Tu comptes envoyer ton âme dans la malédiction? *

* Eh bien quoi? La malédiction touche la chaîne et la chaîne a un lien avec l'âme de mon ancien ennemi, c'est la raison pour laquelle il m'est impossible de l'enlever, alors je peux le faire, mais seulement la prochaine fois qu'elle va se réveiller. *

* Hmpf, tu fais comme tu veux. *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werewolf
Assassin
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : Forêt de Hilly earth
Race : Hybride
Rôle : assassin
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   Jeu 24 Mai - 20:41

Regardant derrière moi, je ne vit pas Alexei et je me demandais ce que ce démon fessait pour perdre ces chevaliers. Écoutant le bruit des vagues et des armures tomber à terre je me demanda ce que je devais faire en ce moment. Je savais qu'il savait se battre, mais je n'avais pas confiance aux chaines qu'ils avaient autour du cou. De plus il avait dis qu'il y avais une malédiction et je n'avais pas confiance qu'il pourrait se battre comme il fallait avec sa. D'un autre côté il m'avais dit de prendre de l'avance et sa mission était de me protéger et même pour sa je devais avoir confiance. Devais-je le laisser là et aller au village et le laisser me rattraper ou remonter et l'aider même s'il allait pas l'apprécier? Je savais que j'allais pouvoir le laisser là sans remord et même si c'était son dernier combat.

Je regarda devant moi et je marcha vers le village où j'avais donné rendez-vous avec des bandits sous ma botte. Je laissa tomber mon regard sur le sol et mit mon katana sur mon épaule, lame vers le ciel. Je ne fit pas plus de dix pas quand je sentis un vent froid, un vent de mort. Je pouvais sentir la mort qui venait et la sensation me disait que se n'était pas vraiment un bon signe. Je me retourna et regarda en haut de la falaise me demandant si je pouvais le laisser là seul, même s'il avait son araignée ave lui. Étrangement j'avais l'estomac qui se noyais et j'avais un mauvais pressentiment. Je ne pouvais rien faire, les dés avaient été jetés et même si je retourna là j'était sûr que je ne le retrouverais pas vivant. Je regarda le chemin que j'avais pris pour descendre et marchais de reculons.

Une idée me traversa la tête et je me dis que je pouvais bien m'amuser avec. Je rangea mon katana dans son fourreau et me retourna. Je leva la main vers le ciel et d'un coups le ciel devenus noir encre. Dans le ciel l'on pouvaient voir un orage électrique se leva et la foudre dans les nuages furent leurs apparitions. Le vent se leva et souffla avec force sur la côte et les arbres semblaient se couchés sur le sol avec la force du vent. Je ne savais pas contrôler le vent, mais je savais rendre le ciel instable avec la foudre et lever le vent. Je devais par contre faire attention de ne pas rendre le ciel trop instable pour ne pas perdre le contrôle de la tempête et qu'elle continu après que j'arrête d'utiliser mon pouvoir. Le temps se dégradait rapidement et ce serais un suicide pour les chevaliers de continuer de poursuivre Alexei. Je ne pouvais pas savoir avec certitude que les chevaliers arrêteraient de le traquer. Un sourire se dessina sur mon visage et je ne fit que prendre un coups de foudre dans la main. Quand le coups de foudre tomba dans ma main, la foudre fut si forte que tout semblaient avoir devenir noir et pour ceux qui auraient eux le malheur de le regarder ils allaient perdre la vue pour un petit bout de temps. Je poussa à la fin du coups de foudre un hurlement et tout ceux qui étaient dans la zone ne purent entendre une loup hurler, mais le hurlement semblait être de souffrance ou de victoire, il était difficile de le savoir à moins d'être un animal. Je continua à marcher dans la direction du village, je savais qu'il allait vivre, je n'avais plus la sensation de mort en moi.

Marchant dans la direction du village, je me demandais comment fonctionnait exactement le pouvoir que m'avais donné Iliya et je voulus voire comment. Je me disais que ce devais être comme mon pouvoir de foudre et je tenta l'expérience. Je fis comme pour contrôler la foudre, mais je pensa à une apparence. Fermant les yeux, je vida mon esprit et me fis une image. La seconde d'après je sentis un froid glacial et rouvrant les yeux, je venais de prendre l'apparence un humain de la même taille que j'étais, la peau d'un blanc palle, mes cheveux du même blanc que la fourrure que j'avais et mes yeux ne changea pas. Je réalisa que j'avais presque oublié quelque chose mais que je n'avais pas sa sur moi, un chandail ou autre chose pour le torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois... [ ~Werewolf ]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» promenons-nous dans les bois...
» [JDR & GN] Par l'association Promenons-Nous Dans Les Bois
» Promenons nous dans les bois (Enaëlle)
» [Blog] Loys' et Skrall' : promenons nous dans les bois ... ♫♪
» [Partie 8] Promenons-nous dans les bois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des élémentaires :: Conquer Earth :: La forêt des morts-
Sauter vers: