.:¤ Venez dans ce monde où magie et guerre surgissent! ¤:.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alors que le temps passe. [ ~Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 8 Jan - 5:07

Elle était là, tout simplement. Une lourde cape noire sur les épaules. Le capuchon abaissé sur sa tête cachant ses traits à tous. Silhouette sombre dans les grandes plaines appartenant aux terres du vent. Le soleil venait de commencer sa lente descente, agréablement chaud, alors qu'un vent frais rafraichissait l'air. Un équilibre de chaud et de froid. En la regardant, on pouvait déjà se dire qu'à la nuit tombée, elle disparaitrait de la vue, en se fondant dans le noir. Pourtant, c'était à se demander si elle bougerait, à regarder l'horizon comme ça... On aurait pu dire une statue, pour les personnes qui n'habitaient pas ici. La jeune femme ne laissait rien voir de son être, pas même un cheveux, ni le bout d'un doigt. Seule sa silhouette sombre et noir se découpait dans le tableau. Son regard voilé, même si on avait l'impression que malgré cela, elle voyait tout... Partout... On aurait su deviner la position de sa tête, baissée ou droite?

Mais elle se tenait droite et fière, elle, Iliya. Élémentaire de l'éther dont les sœurs était éteinte, défunte, disparue, assassinée ou enlevée. Elle réfléchissait. Elle s'ennuyait toujours, ne même temps de s'amuser. Elle s'inquiétait, même si elle avait confiance que tout reviendrait dans l'ombre, sachant que c'était une période de ténèbres qu'il fallait traverser. Elle songeait à son passé en ce monde. elle songea à Alexei. Lorsqu'elle venait tout juste de naître, jeune... immature et instable. Heureusement, elle avait retrouvée une dimension où une de ses sœurs était. Elle était en fait heureuse en même temps que malheureuse que ce temps soit révolu.

Elle restait donc là, image muette et figée dans le temps, comme si le temps ne s'était arrêté que pour elle... À peine la voyait-on respirer. Quelque chose disait, par contre qu'elle vivait, mais quoi?

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: De mon côté(mon premier texte)   Dim 9 Jan - 15:22

Je marchais,toute seule,avec un loup à mes côtés,en direction du soleil qui commençais tout juste a descendre.Le vent soufflait doucement sur mon visage.Je me sentais bien.Il y avait personne dans les alentours.Personne pour me déranger,me juger ou me jeter des pierres.Une fois que la nuit tombera,je pourrai prendre ma véritable forme,que j'ai pas pris depuis un moment,à cause des marchand qui passaient.Ma longue chevelure et ma jupe flottant au vent,je me mis a courir,le loup toujours à mes côtés.Le calme régnait.On y entendait rien,excepter le son de mes pas.Mais avec le poids des pommes que j'avais en réserve,c'était difficile de suivre mon compagnon.De loin,on aurait su dire si j'était une enfant ou une ombre,en raison de ma taille.Rare étaient ceux qui marchait sur ces plaines.La présence de loups la nuit inquiéttait les jeunes voyageurs et marchand.

Je stoppa ma course soudainement,remarquant qu'il y avait quelqu'un sur la route.Elle était immobile,une cape noir sur les épaules.Elle semblait seul,son esprit ailleur.Quelque chose de sombre émanait d'elle.La solitude qui régnait a cet endroit était insupportable pour une louve sensible comme moi,mais j'y restais tout de même.On ne voyait rien d'elle,meme pas un cheveu.Sa cape et la capuche cachait tout son corps.Difficile de voir si c'était un homme ou une femme,mais je savais que c'était une personne vivante.Le loup grognait,ne lui faisant nullement confiance.Je m'assis sur le sol,ouvrit mon sac et commença a manger une pomme,calmant le loup tout en observant cette personne.Elle ne bougeait pas,regardant le soleil descendre doucement dans le ciel.Elle devait certainement réfléchir a quelque chose.Je ne le savais pas.Je fini ma pomme,donnant le reste a mon compagnon argenté et,dans cette grande et silencieuse plaine,je chanta une douce et belle mélodie.J'espèrais que l'inconnue,dos à moi,l'entende.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Jeu 13 Jan - 8:36

Iliya sentie l'approche de deux êtres. Elle ne fit rien pour l'empêcher de s'approcher entendant bien la méfiance du duo. Elle ne s'en fit pas. Elle savait bien qu'elle n'inspirait pas confiance. Elle représentait l'équilibre, mais elle était supposée être avec une autre élémentaire de l'éther, elle représentant l'équilibre, mais agissant dans l'ombre, le mal, l'autre s'occupant d'agir dans la lumière, le bien. Mais voilà qu'elle était seule, alors elle se devait de représenter un équilibre total et parfait... C'était difficile, mais elle ne s'en faisait pas, outre mesure.

Tout rentrerait dans l'ordre.

Elle observa sans regarder les deux êtres, sans pour autant relâcher son attention de sur les plaines ou bien changer de position. Elle attendait. Elle ne s'imposait pas dans l'histoire des gens, uniquement dans l'histoire du monde. Elle entendit alors chanter. Un sourire s'esquissa dans l'ombre de la cape. Elle se retourna lentement, passive, calme. Depuis combien de temps était-elle là? À regarder la nuit, le lever du soleil, les journées et les couchers de soleil? Ça lui semblait n'être que des heures... Et pourtant...

Elle posa finalement son regard sur le duo, ne laissant voir qu'une lueur brillant dans ses yeux à cause du reflet de la lumière, sans pour autant laisser voir quoi que ce soit d'autre. Comme si l'ombre aspirait la lumière pour empêcher qu'on ne la voit. Elle s'approcha un peu de la jeune femme, sans crainte. Restant à bonne distance d'elle, elle s'arrêta et sourit de nouveau, un sourire paisible, heureux. Ça faisait si longtemps, pour elle, qu'elle avait réellement entendue une voix... Autre que celle de la destinée... Qu'elle avait sentie une présence, autre que celle de l'éther... Des yeux, tout simplement...

Bonsoir, jeune femme, bonsoir jeune loup.

Elle parla d'une voix plutôt jeune, elle semblait presque fragile, frêle à entendre sa voix. Pourtant, rien dans sa posture, ni son aura, ne laissait entre voir la moindre fragilité.

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Jeu 13 Jan - 23:40

Je chantais toujours cette douce mélodie lorsque je remarqua que l'inconnue à la cape s'était approchée.Je fis un sourire et continua a chanter.Elle m'avait entendu ma voix.C'était rare que les autres personnes que j'avais vue avant osaient m'approcher,à cause de mes oreilles et ma queue.Ils préferaient courir et m'éviter.Mais cette fois,c'était different.Ça me rendais vraiment heureuse.J'aurai enfin de la compagnie humaine.Et celle d'une femme,en plus.Je suis la seule louve à aimer la compagnie des femelles.Soudainement,d'une voix jeune et presque fragile,j'attendis:

Bonsoir, jeune femme, bonsoir jeune loup.

J'avais jamais,dans toute ma longue vie,entendus une voix comme celle là.Je ne saurais dire pourquoi,mais cette voix sonnait comme une douce chanson à mes oreilles.Je termina ma mélodie et caressa la tête de mon jeune ami qui était couché dans l'herbe,à mes cotés.Je pouvais sentir l'air devenir moins lourd,plus amical et chaleureux que tout a l'heure,et mon loup le savait aussi.Il remuait sa queue argenté,qui démontrait qu'il lui faisait confiance,maintenant.En la regardant,mes oreilles remuaient.Ce n'était pas une personne comme les autres.Elle avait quelque chose de spéciale en elle.Je ne pouvait pas déterminé ce que c'était.Mais une chose était sure,elle souriait paisiblement.C'était la seule chose que je pouvait voir sous cette sombre capuche,même avec ma vision aiguisée.Je ne pouvait même pas voir son visage,juste son sourire.Mon compagnon la regardait fixement lui aussi,tout en remuant la queue.Je me leva avec grâce,déposant au même moment mon sac de pomme et alla à la rencontre de cette femme.Je m'arrêta à environ deux mètres d'elle avec le sourire.

Bonsoir mademoiselle.Je me présente,Horo la Sage.Comment vous appelez-vous?

Mes cheveux bougeant dans le doux vent venant du nord,je lui tendis ma main,en signe de respect.Je voulais faire bonne impression,évidement.Mon loup s'approcha avec le sac de pommes dans les dents et se coucha à côté de moi.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Ven 14 Jan - 11:51

Elle sembla heureuse d'avoir un contact de sa part. Iliya voulue comprendre pourquoi, en allant chercher dans l'histoire, mais elle décida de ne pas user de son pouvoir, elle décida de jouer le jeu, et de connaître cette femme. Elle vit rapidement que la méfiance était disparue. Bien qu'elle soit habitué qu'on se méfie d'elle, elle est fut tout de même heureuse. Elle attendit qu'elle approche. Elle se présenta. Sans perdre son sourire, elle leva sa main, assez petite, mais pas celle d'un enfant. La main d'une femme mince. Elle prit celle de la dénommée Horo et la serra, un peu, pour la saluer.

Je serais celle que vous voudrez que je sois. Votre voix était très belle, soit dit en passant.

Elle pencha la tête sur le côté, toujours sans présenter son visage à la femme. Elle retira ensuite sa main, blanche. Cette dernière se retrouva cachée, à nouveau, dans les ténèbres. Ensuite de quoi elle approcha de nouveau, se penchant vers le loup, s'agenouillant devant lui et sortant de nouveau sa main pour la lui présenter pour qu'il puisse sentir son odeur. Elle releva après le regard vers la jeune Horo.

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Ven 14 Jan - 18:31

Après m'être présenté,elle leva sa main,toute blanche,et prit la mienne.Son contact fut un plaisir pour moi.De savoir que quelqu'un pouvait être proche de moi de cette façon me réjouissais.

Je serais celle que vous voudrez que je sois. Votre voix était très belle, soit dit en passant.

Elle avait lâché ma main et l'avait recaché dans les ténèbres de ces vêtements.Elle s'approcha de moi et s'agenouilla devant mon jeune compagnon argenté.Le loup releva le museau presque au même moment pour sentir son odeur. J'étais contente de voir qu'il l'appréciait aussi,Elle me regarda par la suite.J'aurais voulu voir son vrai visage.Je la regarda à mon tour,tout en gardant mon petit sourire.

Merci beaucoup.Je ne chante pas très souvent,alors je suis contente que vous l'aimez.Voulez-vous vous joindre a nous?

Je m'assis sur le sol,pris mon sac,en prenant soin de ne pas accrocher l'invitée et l'ouvrit.Il était remplit de pommes rouges,jaunes et vertes.Je pris celle du dessus et commenca à la manger.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 15 Jan - 10:57

Iliya assuma son regard sans loucher, sans le lâcher. Supportant sa joie avec un sourire paisible, heureuse de la rendre heureuse. La jeune femme n'imposa rien à Iliya, lui proposant simplement de se joindre à eux. Cela lui fit plaisir. Parfois, les gens abusaient de cette phrase, Iliya abusait en retours de ces gens. Elle se savait peu respectueuse de cacher ainsi si visage, mais à quoi bon en avoir un? C'était le personnage qui se cachait, non Iliya. Si Iliya repensait à tous les personnages qu'elle avait incarnée jusque là et à ceux qu'elle incarnerait dans l'avenir, elle savait que la folie pourrait la guetté, mais elle avait trouvée un moyen d'y échapper. chaque fois, avant de devenir une autre personne, elle oubliait tout pour ensuite se souvenir peu à peu. Dans ce personnage, elle venait tout juste de retrouver le trois quart de ses souvenirs...

Ses pensées furent interrompue lorsque Horo devant elle s'assied. Sa main était venue caresser la tête de l'animal en voyant que ce dernier ne se méfiait plus d'elle. Elle posa ses deux genoux au sol, tel les Japonais, et regarda la nourriture dans le sac. Elle attendit que son "hôte" ne se serve avant de prendre à son tours une pomme, une verte. Elle croqua dedans et parla peu après.

Je suis donc heureuse d'avoir pu entendre votre voix. Puis-je savoir pourquoi tant de retenue à faire entendre votre voix?

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Around of you
Race : Élémentaire
Rôle : Maintenir l'équilibre
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 15 Jan - 21:17

    Non loin de là, deux personnes se promenaient, l'une dans l'ombre du plus grand, lui tenant délicatement la main. Tandis que l'autre cherchait plus à faire de son propre corps un écran protecteur pour la personne derrière lui. Personne ne pouvait voir avec exactitude à qui pouvait-il servir de protecteur. Pas de face du moins. Tout à coup, il s'arrêta, hocha de la tête et regarda tout autour de lui, comme à la recherche de quelqu'un... ou de quelque chose. Il finit par arrêter son regard sur les deux ombres, trois en fait, au loin. Il continua lentement sa marche vers eux, progressant toujours aussi lentement, l'air méfiant.

    Étrangement, il se remit à marcher normalement. Aucune parole ne semblait retentir en ce lieu qui était traite, le vent étant colporteur. Ce n'est qu'une fois à quelques mètres du groupe que les deux jeunes gens s'arrêtèrent, la personne derrière se mettant timidement, sembla-t-il, près de l'homme. Elle semblait s'agripper si fortement à la cuisse de l'homme qu'il eut une grimace, regardant l'enfant à son côté. Elle portait un bandeau de satin au niveau de ses yeux, ce qui la rendait aveugle. Penchant légèrement la tête de côté, elle regarda les trois êtres avant de « regarder » fixement l'être mystérieux, caché sous une cape. Les paupières, bien que fermées sous le bandeau ne l'empêchait pas de voir, mais ça, personne ne pouvait le savoir. Elle ne parla pas, mais bougea, se réfugiant entre les bras de l'homme.

    L'homme les regarda avec méfiance, refusant, pour cette fois, d'écouter ce qu'Elle lui faisait ressentir, lui communiquait. Il dit sur un ton sec :
      - Qui êtes-vous ?

    Serrant sa petite main toute frêle sur l'épaule de l'homme qui la tenait dans ses bras, assise sur son bras, elle tourna la tête de gauche à droite, ne parlant toujours pas. Le vent parcourait les plaines, soufflant doucement... Il lui avait rapporter les dernières paroles qu'elles avaient prononcées. Chanter ? Bonheur ? Elle connaissait.

    L'homme aurait bien pu être son père, mais personne, actuellement, ne pouvait savoir avec exactitude de qui il s'agissait pour la jeune enfant qui paraissait n'avoir qu'une dizaine d'années. Vêtue d'une robe d'un blanc immaculé et un petit bandeau blanc retenant sa chevelure d'or, elle ressemblait davantage à un ange qu'à ce qu'elle était réellement. Fragile petite créature, l'homme qui la tenait ne semblait point se douter de ce qu'ils faisaient là. C'était uniquement à cause de ce qu'il avait ressenti qu'ils étaient là, à l'endroit même qui se faisait nommer les Grandes Plaines. Alors qu'ils auraient du être près du bateau, prêtent à partir pour Other Earth, ayant fini de marchander avec les habitants de Wind Earth.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 5 Fév - 1:31

Je mangeais doucement ma pomme,attendant que l'invitée se serve.Je trouvais sa démarche,sa façon de se déplacer très délicate,selon moi.Mon ami était toujours couché à côté de ma nouvelle ''amie''.Tout se passait assez bien,elle me donnait des compliments sur ma voix,puis elle me posa LA question que j'aimais le moins et surtout,qui me mettais mal à l'aise.

Puis-je savoir pourquoi tant de retenue à faire entendre votre voix?

Je détestais répondre à cette question.Elle m'obligeait à répondre pour ne pas éveiller de mauvais soupçons. Mais,contrairement aux autres personnes qui m'avaient posé cette question avant,je savais par instinct que je pouvais lui faire confiance.Mais tout de même,mes oreilles paraissait probablement déja assez pour savoir pourquoi.Je lui dis,sans très grandes craintes la raison de cette retenue de faire entendre ma voix

Et bien,je peux bien vous le dire.C'est à cause de mes oreilles sur ma tête,de ma queue et de mes pouvoir qui m'empêche de chanter comme je viens de faire.Les autres me lancent des pierres quand il me voyent.Je les effraies d'une façon ou d'une autre,

Je me leva gracieusement,déposa doucement ma pomme sur le sol fertile des grandes plaines et,relevant un peu le derrière de ma robe pour la faire paraître,je dévoila ma longue queue orange et mes oreilles de louve sur ma tête.Je détourna un peu le regard,me sentant timide tout d'un coup.C'était la première fois que je montrais ces parties de mon corps à une autre personne aussi ouvertement.Mais elle aussi possédait certains pouvoirs, donc ça me dérangeais pas vraiment.Je resta debout un moment,puis me mis lentement pour ne pas me faire mal à genou,puis plaça ma queue entre moi et elle.

Je sais que ça ne doit pas vraiment vous impressionnez,puisque vous possédez certainement quelques pouvoirs.Vous pouvez me donner un joli nom que je pourrais utilisé pour vous?

Je repris ma pomme sur le sol, l’essuyant un peu pour enlever le peu de terre qui y était collée,puis continua à la manger.Je remarqua deux personnes qui s'approchaient lentement vers nous,un homme et une jeune fille au bandeau sur les yeux.Elle devait avoir environ une dizaine d'années,physiquement.Qui sait quelle âge elle avait.Mes sens et mes pouvoirs ne pouvaient pas me donner autant d'informations.Je m'en préoccupa pas et attendis la réponse de mon interlocutrice tout en mâchant ma pomme.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 5 Fév - 10:19

Elle avait attendue avec patience la réponse de la jeune femme, et lorsqu'elle vint, elle en fut attristée. Elle découvrit les oreilles et la queue de louve d'Horo avec une certaine tristesse. Parfois, certaines caractéristique de certaines personnes causaient leurs malheur, et c'était bien dommage du point de vue d'Iliya. Elle se demanda par contre quels étaient les pouvoirs d'Horo, mais elle n'eut pas le temps de poser sa question que deux êtres se présentèrent devant elles.

Elle tourna la tête vers les deux êtres et fixa elle aussi la plus petite. L'appréhension, l'inquiétude et la joie, le bonheur, firent irruption en elle. Elle se leva rapidement, mais pas brusquement. Se présentant face à ceux deux personnes de toute sa grandeur et elle reporta son regard, qui était toujours sur la petite, vers le plus grand. Il posa une question. Elle décida de répondre à la demande d'Horo en même temps qu'à la question de l'homme. Elle se tourna donc vers Horo, pour lui indiquer qu'elle s'adressait également à elle.

Ce qui m'a créée m'a donné le nom d'Iliya, mais je serais qui vous voulez que je sois.

Elle se retourna vers les deux arrivants, attendit qu'Horo réponde, ou pas, puis sembla poser un regard pesant, leur retournant ainsi la question, sans pour autant le dire. Son regard, bien qu'à peine visible, semblait peser sur eux. Habituellement, elle ne se présentait jamais une première fois comme elle venait de le faire, mais elle n'avait pas envie, pour cette fois-ci, d'utiliser ses pouvoirs, même pour ne faire que de la télépathie. Son regard était pourtant beaucoup plus porté à regarder la petite que le grand. Quelque chose lui disait qu'elle était importante... Pour qui, elle le saurait en sachant qui elle était ou ce quelle était.

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Around of you
Race : Élémentaire
Rôle : Maintenir l'équilibre
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Dim 20 Fév - 17:38

L'homme les regardait comme s'il ne les connaissait pas, ce qui était entièrement vrai en fait. Il ne comprenait pas la raison qui l'avait poussé à emmener cette jeune enfant en ces lieux, mais voyant alors un petit sourire se dessiner sur ses petites lèvres, il ne put s'empêcher d'en être heureux. Malheureusement, ayant toujours les yeux clos, il se demandait intimement si elle pouvait voir ces deux personnes. Il les entendit parler, mais ne comprit pas très bien ce à quoi la personne étrange, près du loup, faisait allusion. N'ayant rien comprit de la conversation qu'elles avaient eu un peu plus tôt. Au moment même où la fille encapuchonnée répondit, il se sentit plus léger, comme si un poids venait de lui être retiré. Il ne prit que quelques millièmes de seconde pour remarquer que sa très chère soeur avait sauté, atterrissant sur ses pieds avec un équilibre étonnant. Sa robe voletant autour d'elle, il l'observa un moment avant de dire, sentant le regard de celle qui porterait supposément le nom « Iliya » ;
    - Je me prénomme Lucien.


La jeune enfant regarda durant un petit moment son grand-frère, toute souriante. Elle sentait le regard de la personne qu'elle appellerait, à présent, Iliya. À peine avait-elle sauté au sol qu'elle se liait à l'élément de la terre, sans même sans rendre compte. Entre ciel et terre, elle pouvait aisément devenir un instrument, mais fort heureusement, la sagesse dont elle n'était encore très consciente lui permettait de s'échapper des pièges qu'on lui tendait. De plus, son grand-frère était toujours là pour la défendre en cas de danger. Laissant s'échapper un petit rire cristallin, telle une enfant devant un nouveau jeu, elle répondit avec un simple mot, ou plutôt, devrais-je dire, un prénom ;
    - Lily !

Elle regarda de façon curieuse celle qui se disait rejetée par les autres. Qui étaient ces autres ? Elle se le demandait bien, mais ne pipa mot, préférant concentrer son attention sur Iliya. S'approchant d'elle a petits pas de souris, elle finit par être devant elle et, innocente durant ce petit laps de temps, elle mit sa main au-dessus de sa tête, donnant l'impression de mesurer quelque chose. Si, auparavant, son frère était méfiant envers les gens présents, il perdit toute malice à leur égard. Lorsque sa soeur restait « pure », il n'y avait pas de danger ou de déséquilibre. La jeune enfant eut l'air bien triste lorsqu'elle comprit qu'elle était bel et bien plus petite qu'Iliya. Lui faisant un grand sourire, changeant d'émotion aussi souvent que de pensées, elle lui fit un gros câlin, toute heureuse, sans réellement comprendre pourquoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Mer 23 Fév - 21:30

J'étais contente de voir la jeune fille souriante.Je connaissais enfin leur nom,mais cela ne m'empêchais pas d'être tout de même triste.Mais je connaissais au moins des personnes.Iliya...Lily et Lucien.Ils avaient tous l'air d'être de bonnes personnes.Mais maintenant,je me sentais plus à ma place,comme si j'existais plus.Avec le sourire,je rangea mes affaires,sans faire trop de bruit.J'avais le coeur lourd mais léger en même temps.C'était un sentiment difficile a décrire.Sans faire de bruit,j'appela mon jeune ami.Il m'entendait,mais étrangement,il ne bougeait pas.Je réessaya,sans plus de succes.Je faisais ca rapidement,pour ne pas diriger de regards vers moi.Je lui tourna le dos,triste de croire que je venais de perdre quelqu'un d'autre.Essayant de retenir mes larmes,j'essaya de passer à côté du jeune Lucien.

J'ai été contente de vous connaître tout le monde

Laissant tomber mes larmes,je marcha tout droit,lentement,sans trop vraiment savoir où aller.Mais ne pouvant supporter la tristesse,je commença à pleurer,tombant a genou.C'était maintenant que mon ami argenté me rejoigna.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...



Dernière édition par Horo-la-sage le Ven 25 Fév - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Mer 23 Fév - 22:36

Enchantée.

Elle sentie alors que quelque chose n'allait pas. Quoi donc? Elle ignora totalement le comportement de la petite Lily à ce moment. Elle se concentra sur ses pouvoirs pour trouver la cause de ce malaise, ce pressentiment qu'elle avait et qui lui hurlait que quelque chose n'allait pas. Pas que ce soit bien grave, mais c'était important pour Iliya de le savoir. Elle comprit alors. Horo se sentait de nouveau exclue. Elle sentie son cœur se serrer. Elle sentie également une colère sourde faire son apparition. Horo s'éloigna avant qu'Iliya ne trouve quelque chose à dire ou faire. Lorsqu'elle s'effondra au sol en pleurant, Iliya sembla se figer.

Bien qu'on ne pouvait bien le voir, son regard s'assombrit, une sorte d'énergie négative se dégageant d'elle. Pas menaçante, pas dangereuse, mais effrayante. Sa colère face à cette injustice était palpable. Elle disparue de sa position pour apparaître face à Horo, s'agenouillant devant elle pour la prendre par les épaules. Elle la fit se relever et la regarda droit dans les yeux, Horo maintenant assez proche et sous le bon angle pour voir les traits de son visage dans l'ombre de son capuchon. Ses cheveux étaient noirs et blancs, ses yeux or-jaune brillant et sa peau d'un gris foncé. Malgré la rareté de ces couleurs, ses traits étaient fin, doux... Elle planta son regard dans le sien. Ne cachant nullement sa colère, non pas contre Horo, mais contre ce qu'avait vécue la femme pour créer une telle situation. Son aura n'était plus masquée et son aura pouvait se faire sentir même à une bonne distance.

Vous n'êtes pas seule, vous ne serez plus jamais seule.

Elle regarda un moment, suite à ces mots, les deux autres. Surveillants la réaction des deux autres. Elle se demandait bien comment ils réagiraient... Même si son attention était posée sur la jeune femme, et cette dernière pouvait très bien le sentir, son regard suivit un instant les faits est gestes des deux autres, avant de se reporter sur la jeune femme.

* Réglons son cas en premier... *

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Ven 25 Fév - 20:16

Soudainement,je sentis l'air devenir plus pesante.Je voyais finalement le visage d'Iliya.Il était tout simplement magnifique,malgré ses couleurs.Mon coeur battait plus fort.Son aura par exemple me faisait peur.Je sentais sa colère mais son attention était sur moi,ce qui me faisais beaucoup de bien.Je voulais nullement qu'Ili fasse du mal a quiconque.J'aimais la couleur de ses cheveux,ses yeux de couleur or.Sentant que ca allait finir par degénérer,je ne pus m'empêché.Je l'étreignis contre moi et mis mon visage à côté de son oreille droite en laissant au passage un baiser sur le côté des lèvres.Les larmes ne cessaient pas de couler.En lui donnant le plus d'amour et de réconfort que je pouvais,malgré ma tristesse:

Arrête Iliya,Je ne veux pas que tu fasse de mal à quelqu'un ici.Je ne pourrai me pardonner en sachant que c'est de ma faute.

Mon corps tremblais un peu et je me prépara à recevoir un coup ou quelque chose du genre de sa part.Je ne me préoccupais plus des deux autres personnes à l'arrière de moi.Toute mon attention était sur Iliya.Je me fichais de ce que les autres pouvaient pensé de moiJ'avais pu montrer à cette jeune femme ce que je ressentais réelement.Je pouvais très bien regretter ce que je venais de faire.Mais je voulais pas qu'elle fasse du mal a quelqu'un.Je désirais l'harmonie et la paix.Mon ami bougeait sa queue de joie.Il savait toujours ce que je ressentais.Il me connaissait depuis ma tendre enfance.Je pouvais lui faire confiance.Même si il advenait qu'elle me déteste,je la suivrai partout.

Je te suivrai n'importe où Ili,mais s'il te plais,arrête.

Une chose était sure,je voulais lui être utile.Avoir un but dans la vie et servir à quelque chose,voilà ce que je voulais.Durant toute ma vie,j'étais rejeté par tout le monde,ignoré par mon village et battu par mes parents.Pour une fois,je pouvais ressentir de l'amour pour une personne,même si celle-ci n'était pas d'accord.Mais peux-être que je la gênais en se moment.J'en étais plus très sure.Mais maintenant,je pleurais de joie,et non de tristesse,car je me sentais enfin importante pour quelqu'un,du moins en impression.Je savais pas ce qu'elle pensait,mais mes sens me disaient quelque chose.Pas nécessairement mauvais,mais je voulais tout de même empêcher quelque chose.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Around of you
Race : Élémentaire
Rôle : Maintenir l'équilibre
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Jeu 3 Mar - 23:27

Une jeune enfant aussi innocente qu'une brebis ne put s'empêcher de regarder Horo avec curiosité. Leur étant toute ouïe, elle entendit Iliya tout autant qu'elle entendit Horo la supplier de ne par faire de mal à personne. Penchant la tête de côté, comme pour comprendre davantage, elle la regarda avec étonnement. Iliya lui voulait du mal ? Si c'était le cas, elle ne le ressentait pas de cette façon. Douce comme un ange, elle s'approcha d'eux, ou plutôt, essaya, puisqu'une personne lui fit obstacle, ne voulant, semble-t-il, nullement qu'elle s'approche de la dénommée Iliya. Relavant doucement la tête, elle regarda son grand-frère sans comprendre, une lueur d'incompréhension au fond de ses prunelles rougeâtres.

Lucien avait regardé la scène et, tout comme Horo, il ne put ressentir la colère, mais plutôt l'envie de tuer qui venait de celle qui disait être ce qu'ils souhaitaient. Imposant par sa stature, il se positionna instinctivement entre sa jeune soeur et les deux étrangers. Eh oui, pour lui, ils étaient encore des étrangers, donc une menace pour sa soeur. Bien qu'il savait qu'elle n'était pas « normale », Lucien ne pouvait s'empêcher de vouloir protéger Lily, s'occuper d'elle comme le ferait un grand-frère. Malheureusement, il savait pertinemment qu'il n'était pas d'un grand secours pour sa soeur si le combat se déroulait en magie, il ne savait rien de ce que les gens appelaient magie, si ce n'est que c'était quelque chose qu'il haïssait pour pourrir la vie de sa jeune soeur qui, à sa plus grande peine, ne semblait pas se rendre compte du mal que faisait l'« étrangeté » à leurs parents. La magie était quelque chose de sombre, quelque chose avec lequel il ne fallait pas jouer sous peine d'avoir de lourdes conséquences. Ce qui l'étonnait plus qu'autre chose, était le fait que Lily ne semblait nullement affectée par un quelconque « effet secondaire ».

C'est à ce moment-là que les yeux de Lily devinrent légèrement plus doré et qu'elle fit abstraction de son frère pour s'approcher d'Horo, ignorant au passage Iliya. La jeune enfant prit sa queue entre ses mains et se mit à rire de façon enfantine en pensant innocemment :
C'est tout poilu, mais tout doux en même temps !
Pour une raison inconnue, ses pensées purent être entendu par tous les gens présent, de la télépathie ? Peut-être, mais n'en usant jamais, son frère ne pouvait affirmer sans se trompe s'il s'agissait, oui ou non, réellement des pensées de sa petit Lily.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Ven 4 Mar - 9:08

Il était temps pour Iliya d'analyser la situation. Pour la première fois de sa vie, quelqu'un lui envoyait tant d'amour et de tendresse. Jamais elle n'avait appris à gérer ce genre de chose... Dans ce monde, elle n'était pas bien vieille, mais si elle y allait selon ce qu'elle savait, elle devait avoir un peu moins de dix ans... Ça lui donnait le vertige. Sans se faire haïr, elle n'avait jamais été aimée. Elle savait pourtant que ce sentiment, l'amour, semblait être merveilleux... Pourtant... Pourtant... Pourtant quoi?

Pourquoi y avait-il un mais maintenant? Ce que désirait Horo, Iliya doutait pouvoir le lui offrir. Elle voyait bien que son désir était la paix et l'harmonie. Si elle laissait tomber le masque, que ferait-elle? Elle était ce que le monde lui disait d'être, toute fois, personne ne lui disait rien... Elle était désemparée...

Quand Horo était venue l'enlacer, elle n'avait pas réagit, seulement ses mains glissèrent de sur ses épaules pour aller à son coude. Son regard était dans le vague alors qu'elle réfléchissait. Elle suivit la réaction des deux autres mais laissa Lily approcher. Elle cligna des yeux une fois, puis deux. Elle diminua la pression de son aura, mais la garda présente. Elle éloigna doucement Horo, pour ne pas qu'elle ne se sente mal. Elle devait donc tout expliquer? Elle ignorait quoi faire...

Horo, je me suis fâchée parce que tu pleurais. J'ignore pourquoi tu pleures, parce que je ne veux pas tricher de mes pouvoirs ici. Je vous ai dit, à vous trois, que j'étais ce que vous vouliez, mais vous ne m'avez rien dit. Que dois-je donc faire? Sache Horo que je ne comptais faire de mal à personne... Seulement, je me suis un peu fâchée...

Elle fit une pause, un vent puissant soufflant sur eux, fit tomber son capuchon qui montra qu'elle avait le regard vers le bas, comme en réflexion, ses sourcil légèrement froncé. On ne pouvait dire ce que son regard exprimait, mais elle était un peu perdue. Elle songea avec un sourire amers qu'ils ne voulaient certainement pas la voir réellement en colère...

Seulement... Bien malgré ce que j'ai pue montrer, je ne vais pas te mentir.

Elle releva la tête pour regarder Horo dans les yeux, puis les deux autres.

J'ai enfin sentie une de mes sœur en ce monde... Je veux la retrouver. Pas pour les raisons que tu crois. J'ai un devoir, ici, à accomplir... Et cette sœur devrait m'y aider. Mon cœur a été touché par le mal une fois, et c'était une fois de trop pour ce que je suis. Malgré tout ce que tu peux croire, bien qu'il existe sans doute du bien en moi, le mal est plus fort en ce moment. Je ne peux pas te donner ce que tu recherches... La paix et l'harmonie te sera donnée, mais mes manières de faire ne sont pas passive. Elles sont radicales. C'est ton choix, me suivre et donc suivre un nouveau chemin, ou bien ne pas me suivre et continuer sur le chemin que tu suis depuis le début?

À mesure qu'elle parlait, à mesure que ses émotions semblaient se dissimulé derrière un nouveau visage. Son expression faisant peu à peu penser à ces poupées de porcelaine.

J'en ai déjà dit bien suffisamment. Mais sachez que je n'ai pas l'intention de vous faire quoi que ce soit. Je suis Iliya, élémentaire d'Éther.

Son aura sombre encore quelque peu présente n'était pas là pour les intimider, mais là, tout simplement. Iliya avait compris quelque chose, mais ne pouvais se résoudre à le dire...

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Ven 4 Mar - 15:47

Horo, je me suis fâchée parce que tu pleurais. J'ignore pourquoi tu pleures, parce que je ne veux pas tricher de mes pouvoirs ici. Je vous ai dit, à vous trois, que j'étais ce que vous vouliez, mais vous ne m'avez rien dit. Que dois-je donc faire? Sache Horo que je ne comptais faire de mal à personne... Seulement, je me suis un peu fâchée...

Je comprenais maintenant pourquoi Ili était si fachée,et sa raison me réchauffa le coeur.Tout ça parce que je pleurais.Je me sentais finalement aimé et apprécié par ce que j'étais,mais un peu mal à l'aise d'avoir causé ça.J'avais arrêté de pleurer pour ne pas rendre inquiette celle que j'aimais.Elle m'avait posé une question,mais je crois que je n'avais pas besoin de répondre.Elle connaissait déja la réponse.

Seulement... Bien malgré ce que j'ai pue montrer, je ne vais pas te mentir.

Tout en la regardant,j'écouta son histoire sans lui poser de question.Le vent avait fait rabaisser son capuchon, et à la lumière du jour,elle était encore plus belle.Ses yeux d'or réfletait le soleil et ses cheveux semblait doux.Son aura avait diminué de densité,ce qui m'enlevait un poid lourd sur mes épaules.Plus j'en apprenait sur Iliya,plus je l'aimais.Elle désirait l'harmonie,mais pas de la même façon que moi.Mais cela ne dérangeais nullement mes plans.Du moment que la paix reviens,le chemin à suivre importait peu.Ili était donc élémentaire de l'éther.C'était donc ça qu'elle avait de spéciale depuis le début.Malgré ses pouvoirs,je n'en étais pas éffrayé du tout.Elle devait retrouvée sa soeur,et je devais l'aider de mon mieux.Elle me demanda si je voulais suivre mon propre chemin et le siens.Radical ou passif,je m'en foutais un peu.Tant que je pouvais être à ses côtés.Lily jouais avec ma queue.Je trouvais ça amusant et drôle.Je la fis remonter et toucha doucement son visage.Je retourna mon attention vers Iliya et répondis donc à sa question.

Peu importe de la façon que tu t'y prend,radical ou non,Ily,je te suivrai et t'aiderai à retrouver ta soeur.Tout ça pour être à tes côtés et pouvoir me rendre utile pour une fois dans ma vie.La raison pourquoi nous avons pas dis ce qu'on voulait que tu sois,C'esty parce qu'on veut que tu sois toi-même.Pas une personne qu'on peut décider de tout.Soit toi Ily.Et pour ce mal,je vais t'aider à le combattre.Je sais qu'il existe beaucoup de bien en toi,mais tu ne le cherche pas.Je veux pas que tu te mette en colère parce que je pleure.Cela pourrait m'arriver souvent.Essaie plutôt...de me réconforter à la place.Te mettre en colère ne règlera rien Iliya.Donc pour répondre à ta question,je vais te suivre.

Je regarda le ciel,sans avoir vraiment de raison et remarqua qu'il commençait à se faire tard.Le soleil se couchait et comme d'habitude,mon ami dormait paisiblement à côté de nous.Je retourna mon regard vers les deux autres,puis vers Iliya.Mon coeur battait comme un fou et mes joues étaient probablement toutes rouges.J'avais finalement pu lui avouer mes sentiments.Je la conaissais peux-être depuis pas longtemps,mais je suivais ce que me disais mon coeur.Je mis doucement mes bras autour de son cou,ferma les yeux et approcha doucement mes lèvres vers les siennes.Je pouvais déja sentir sa respiration.Le ciel orange et rose était magnifique.Après un moment d'hésitation,je fini par l'embrasser.

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Mar 22 Mar - 21:13

Peu importe de la façon que tu t'y prend,radical ou non,Ily,je te suivrai et t'aiderai à retrouver ta sœur.Tout ça pour être à tes côtés et pouvoir me rendre utile pour une fois dans ma vie.La raison pourquoi nous avons pas dis ce qu'on voulait que tu sois,C'est parce qu'on veut que tu sois toi-même.Pas une personne qu'on peut décider de tout.Soit toi Ily.Et pour ce mal,je vais t'aider à le combattre.Je sais qu'il existe beaucoup de bien en toi,mais tu ne le cherche pas.Je veux pas que tu te mette en colère parce que je pleure.Cela pourrait m'arriver souvent.Essaie plutôt...de me réconforter à la place.Te mettre en colère ne règlera rien Iliya.Donc pour répondre à ta question,je vais te suivre.

Iliya avait, par les temps passé dans les autres dimensions, appris à sceller certaines mémoires, pouvant être dé-sceller seulement avec des évènements clés qu'elle-même trouvait. Quand Horo parla, un déclic se fit dans l'esprit d'Iliya, dévoilant à cette dernière des souvenirs qu'elle avait scellée il y avait un moment déjà... Les souvenirs qui la liaient directement au mal... Les souvenirs passés avec Alexei...

* Alors... Tu bouges à nouveau... Mais je ne pensais pas que tu allais bouger aussi rapidement et qu'on ressortirais ces souvenirs aussi rapidement... Si Horo m'aime vraiment, elle risque d'avoir de grands sacrifice à faire... Bien qu'elle n'ait rien, elle croit en quelque chose qui aurait pu exister si lui n'aurait pas exister... *

Son allure changea, lentement, progressivement. Elle sourit, un sourire léger mais qui restait digne d'elle. Elle regarda Horo droit dans les yeux. Elle serait ce qu'elle voulait qu'elle soit: Elle-même. Son air neutre et sans émotion prit toute la place, ne laissant traverser aucune émotion, comme s'il n'y en avait jamais eu, d'ailleurs... Elle lui tendit la main, toujours sans aucune émotion, même son sourire était disparu.

Soit. Alors vient avec moi.

Elle posa alors ses yeux sur Lily. Lui parlant dans sa tête, ainsi que dans celle de son... Garde, frère?

* Lily... J'ignore qui tu es... Mais je meurs de le savoir... Pourquoi m'obsèdes-tu? *

Elle reposa son regard sur Horo, son visage ne faisant que bouger pour parler, sans rien exprimer qu'un vide qui donnait presque le vertige.

Que veux-tu donc faire, dans ce cas? Les activités que j'entreprends habituellement serait trop longue pour toi, et j'ignore ce que des personne comme toi ferait.

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Around of you
Race : Élémentaire
Rôle : Maintenir l'équilibre
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Lun 18 Avr - 11:52

Une jeune enfant, fillette de gens normaux, mais pourtant peu ordinaires. C'est quelque chose qui pourrait paraître insignifiant, mais ceci n'est sans doute qu'une apparence dans son cas. Pourquoi ? Parce que, en vérité, il s'agit d'une tout autre histoire, même son frère s'y perd par moment, ne comprenant pas toujours ce que sa jeune soeur dit, mais sachant tout de même que, plus tard, cela lui sera utile. Lily n'est pourtant rien d'autre qu'une jeune enfant, une simple humaine qui mourra plus tard, mais ceci n'est qu'apparence. Ne dit-on pas, d'ailleurs, qu'il ne faut pas se fier aux apparences ? Lily en est la preuve vivante. Lucien l'observait d'un regard tendre, tel un bon frère aimant, mais dès qu'il s'agissait des deux autres personnes, il se mettait sur ses gardes, tel un chien à l'affût, prêt à attaquer si nécessité il y avait. Bien qu'il ne laissait rien paraître, il désirait uniquement le bonheur de Lily, mais surtout, qu'elle ne tombe pas dans un guet-apens. C'est au moment où il vit Horo sauter sur la prénommé Iliya qu'il se placa derrière sa soeur pour lui cacher les yeux en disant simplement de ne pas regarder. Il l'observa durement, lui faisant grandement sentir son désaccord face à ce geste, du genre à dire qu'il ne fallait pas faire ça devant une jeune enfant.

Fermant doucement ses paupières en obéissant à son grand-frère, Lily ne vit rien de la scène, physiquement du moins, parce que... En fait, elle voyait tout, le vent lui faisait sentir tout ce qui l'entourait. Jeune enfant au coeur pur, elle n'en était pas moins l'élémentaire d'éther, chose intouchable et dérangeante qui avait sa place nul part et à la fois partout. Nul ne pouvait contredire ce fait, Lily était une personne lumineuse, mais combien enfantine, encore aussi innocente qu'une enfant. Obéissant à son frère, elle rouvrait ses yeux pour alors voir l'interrogation dans le regard d'Iliya. Elle lui fit un petit sourire, légèrement amusé par sa question qu'elle ne comprenait qu'à moitié. Sa sagesse n'étant pas naturellement acquise par sa conscience, elle venait à elle peu à peu, avec le temps.

- Nous ne pourrons pas vous accompagner sur votre chemin, dit Lucien.

Lily se tourna alors vers son frère avec un petit sourire pour se retourner vers Iliya et Horo avec un petit sourire triste, son frère avait raison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horo-la-sage

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Wind earth,en train de vivre sa profonde solitude...
Race : Hybride
Rôle : Ne sais plus vraiment....
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Sam 21 Mai - 17:00

Lorsque qu'Iliya changea d'attitude,je fus surprise.Pourquoi elle en voulait tant à cette jeune fille,à Lily?Il n'y avait plus d'émotion dans sa voix,ni dans ses mouvement,comme une poupée.Mais pourtant,elle n'était pas comme ca quelques minutes plus tôt.Soudainement,un déclic se présenta.Je comprenais ce qui était en train de ce passé.Ce n'était plus Iliya qui y était,mais autre chose.Quelque chose de mauvais.Et puis,cette "chose" était obsédée par Lily?Et si c'était pas elle,mais bien ce qu'elle a à l'interieur d'elle?L'éther n'était pas supposé être des deux côté?Tant de question sans réponse,et pourtant,tout concordait.Son regard se reposa sur moi,et je recula.

Que veux-tu donc faire, dans ce cas? Les activités que j'entreprends habituellement serait trop longue pour toi, et j'ignore ce que des personne comme toi ferait.

C'était une voix profonde sans émotion,perçante toutefois.C'était comme si Iliya n'existait plus.Le danger se faisait sentir dans tout mon corps,et je ne pouvais pas l'ignorer.Ne voulant pas impliquer Lily et son frère,je me déplaça et me posa devant eux,laissant mes sentiments de côté.De toute façon,mon amour ne valait plus rien maintenant.Je devais agir pour le bien de moi et des deux autres derrière moi,mais je pouvais tout simplement rien faire.Lucien venait de dire qu'ils pouvaient pas la suivre et je peux comprendre.Je regarda Iliya,du moins,son enveloppe corporelle.

Je sais pas qui tu es,mais c'est sur que je ne te suivrai pas.Tu ne peux pas être la Iliya que j'ai connu tout à l'heure.Je préfère les suivre que d'être avec une chose comme toi,une personne sans émotion.Je ne veux pas que tu fasses du mal à qui que ce soit,et dans le cas contraire,je t'arrêterai.

Sur ce,je sortie ma rapière de son fourreau et me mis en garde.Ce que je faisais équivalait au suicide,mais je n'en pris compte.De toute façon,j'avais quelqu'un pour m'aider...

_________________
La vie,c'est comme un cadeau.On ne sait pas ce qu'il y a dedans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
~ Crudelis innocentiam.
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   Dim 22 Mai - 22:36

Elle eut un sourire, vide à leurs yeux voilés. Triste à ses yeux aveugles. Elle ne pouvait s'empêcher de souffrir de s'arracher intentionellement à l'amour des gens, mais... Elle savait que, l'aime rimait avec souffrir... Si peu pouvait le supporter. Elle décida d'arrêter de tricher sur sa nature, et lut l'esprit d'Horo, discrètement, biensûr. Comme elle s'en doutait, Horo ne pourrait l'aimer. Car elle aimait qui était était plus tôt... Iliya était tous ces gens, en même temps que personne... Ça la blessait, mais elle ne pouvait y aller autrement. Elle était ainsi... Elle changeait si rapidement... Elle n'appartenait pas au monde auquel elle appartenait... Elle était distante, et si proche...

Et elle ignorait...

Qu'était-ce l'amour?

Elle savait qu'avoir été sous un autre influence en cette situation, de ressentir quelque chose, elle aurait été triste, elle aurait pleurée, elle aurait été fâchée... Elle se serait sentie tellement... Oh, tellement trahie... Elle sut alors qu'elle ne pouvait continuer à être à leurs côtés. Elle la croyait posséder, mais elle était uniquement l'Éther sous forme solide... Elle écarta ses bras de son corps, montrant qu'elle n'avait aucune arme sur elle en ce moment. Montrant par le même geste, malgré son regard vide, qu'elle n'avait aucune intention de combattre.

Je n'insistais pas.

Elle leur fit dos, semblant disparaître peu à peu, sa voix semblant venir de partout, du vent, de la terre, du ciel, de l'herbe... En même temps que sa voix ne semblait provenir de nulle part. Comme s'il ne s'agissait que d'une résonnance... Une vibration...

Mais, sachez que si un jour vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à dire ce nom: Iliya.

Elle ferma les yeux au même moment ou elle terminait de disparaître. Sa présence s'étant effacée aussi progressivement que son corps. Elle ne laissa derrière elle que des mots à l'oreille d'Horo.

* J'aimerais tant dire que je suis heureuse que tu comprennes, mais autant que je peux en ressentir des millions à la fois, qu'elle peuvent me quitter comme la marrée descend... *


[ => Le mal de non vie... ]

_________________


Merci, Unae, pour l'avatar =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors que le temps passe. [ ~Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors que le temps passe. [ ~Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps passe et beaucoup de chose ont changés ...
» La nostalgie d'un temps passé | Scott
» Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre
» Une aquarelle pour passer le temps ...
» [EN] Les furieuses de la Toile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des élémentaires :: Wind Earth :: Les Grandes Plaines-
Sauter vers: